RP LIBRES
TOUS LES RPS LIBRES!

(MINI EVENT) fête de la musique
ϟ Annexe IV: Drogues et prostitution
RSS
RSS



 
Bienvenue aux nouveaux membres sur Rainbow Community !
Le concours #2 du jeu des avatars est lancé ici
Ainsi que l’événement de la fête de la musique ici !

Partagez | 
         

 ϟ Annexe IV: Drogues et prostitution


Je suis arrivé à Zagreb le : 17/07/2011 J'ai posté un total de : 373 kunas en banque. On me dit que : Evangeline Lilly Je crédite : Magma. donc j'ai : 38 ans La classe hein ! Côté cœur je suis : En couple avec : Tea Galiot

http://rainbow-community.forumgratuit.org
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: ϟ Annexe IV: Drogues et prostitution   Sam 21 Avr - 18:04

Drogue et Prostitution en Croatie
✱ Rainbow Community ✱


Spoiler:
 


Drogue et Prostitution en Croatie


Bien, la présente annexe s'impose ici dans un but d'information. En effet, l'ancienne version du forum a vu pleuvoir pléthore de personnages dealers, prostitués, gangsters, etc. Dans un souci de réalisme, un petit explicatif s'impose.

En effet, tout le monde est libre de jouer le personnage qu'il veut, et clairement, nous ne nous opposons pas à des personnages versant dans l'illégalité, tant que cela reste réaliste dans le contexte de la ville de Zagreb. Le travail que nous avons effectué a pour but d'offrir une approche le plus réel possible de la ville de Zagreb, capitale croate. La criminalité y est présente comme dans toutes les grandes villes, voire peut-être plus insidieusement à Zagreb qu'à Paris.  La présente annexe se veut non-exhaustive, le but n'étant pas de vous noyer dans les lois etc. Nous n'avons pas la prétention de connaître le code pénal et civil croate, mais nous allons nous pencher sur le sujet. Nous donnons juste ici quelques clés pour vous permettre de vous intégrer au mieux dans le contexte du forum. Les boites à MP de nos administrateurs ou la partie débat dans le flood vous sont ouvertes pour toute idée ou remarque.

1 La Drogue :

Depuis peu, à l'image du Portugal et d'autre pays européen dont la France ne fait pas partie, la politique sur la possession de stupéfiants a drastiquement changée. D'une répression, ils sont passés à une mentalité de prévention -pour les usagers. En effet la possession de stupéfiants pour usage personnel n'est plus un crime en Croatie et ne se solde plus par la prison. Être contrôlé en possession d'un peu de cannabis ou d'un demi gramme d'héroïne est uniquement sanctionnable d'amande (rarement appliqué). La dépénalisation cependant a eu pour contre-effet de durcir violemment les poursuites contre les trafiquants qui risque jusqu'à 15 ans d'emprisonnement ferme.

Donc, si vous voulez jouer un dealer, prenez en compte les risques qu'il prend. En effet, vous finirez peut-être derrière les barreaux si in-rp vous n'êtes pas assez réaliste avec votre trafic. Certains membres joueront des policiers, cela peut donner des rps intéressants. Prenez donc garde car nous serons très vigilants à la manière dont vous décrivez vos activités. Pensez à tout, comment blanchit-il son argent ? Le blanchi-t-il ? Travaille-t-il pour payer son loyer de manière légale ? A-t-il une couverture ? Comment procède-t-il ? etc.

Un point sur les drogues en général s'impose. En effet, chaque drogue a ses propriétés propres et bien que nous ayons tous nos idées sur l'une ou l'autre, la réalité est parfois tout autre.

Les précisions ici n'ont aucun but moralisateur, juste informatif. Aucun jugement de valeur n'est émis et nous tenons à ce que cela reste ainsi.

Nous séparons ici les drogue en trois catégories : les excitants, les calmants et les psychédélique :

Les excitants :

Amphétamine méthamphétamine speed et dérivés : Ce sont des substances dopantes dont le but est de stimuler l'activité physique et psychique de l'usager. Il se sent boosté, éveillé, un peu comme la caféine mais en bien plus puissant. L'usager a tendance à serrer de la mâchoire lorsqu'il est sous l'emprise de la drogue. Les conséquences peuvent être graves dû à l'augmentation du rythme cardiaque. Ces drogues peuvent rendre violent et paranoïaque à forte dose. Elles sont aussi terriblement addictives et ont des effets destructeurs à long terme. Elle se sniffe se fume et s'injecte.  En termes de prix, en France, le gramme de speed par exemple est à 20 euros en moyenne. En Croatie, il tourne entre 10 et 20 euros.

Elles sont utilisées par les hommes pour retarder l’éjaculation par exemple.

Cocaïne : La cocaïne est une des drogues les plus consommées au monde dû à l'image de marque qu'elle a dans les musiques et les films. C'est une drogue dite de “riches” dû à son prix 70e/g en moyenne. Les effets de la cocaïne sont assez proche de ceux des amphétamines, une sensation de force et d'éveil, l'impression de tout pouvoir faire, sans limites, d'être plus puissant, stimulation de la libido, perte de l'égo. Elle rend très bavard. Elle se sniffe, se fume (crack) et s'injecte. Les risques d'overdoses sont assez importants et les conséquences à long terme sur les usagers réguliers peuvent être désastreuses et finissent souvent par causer la mort. C'est une drogue possédant une très forte attraction psychologique. A la différence de l'héroïne ou l'alcool, la cocaïne n'est addictive que psychologiquement, rendant le sevrage à la fois plus simple et tellement plus compliqué.

MDMA et dérivés : Consommé en parachute (la poudre et ingérer entourer dans un papier) ou en pilule, cachets etc, c'est une des drogues les plus consommées en soirée, club etc. Elle désinhibe, rend euphorique et très tactile. Elle donne chaud, et les sensations physiques sont exacerbées. Certains "tazz" peuvent provoquer des hallucinations. Comme pour les amphétamines, l'usager a tendance à serrer la mâchoire. Une défonce dure de 4 à 8 heures avec une redescente plutôt compliquée. C'est une drogue qui peut se révéler dangereuse car certains comprimés trop fortement dosés peuvent vous conduire tout droit à l'overdose. Les risques inhérents à la MDMA sont multiples, l'usager entre dans des états dépressifs après consommation- cela peut durer plusieurs jours-, la MD est nocive pour l'organisme. C'est la drogue de l'amour, car elle rend "amoureux" et entreprenants. Faire l'amour sous MDMA procure des sensations très fortes et particulières très apprécié des milieux libertins.

Il y a bien sûr d'autre excitants mais nous ne citons ici que les plus consommés.

Les calmants :

Le Cannabis : C'est l'herbe et le shit, peu d'entre vous n'en n'ont jamais entendu parler. C'est une drogue qui se fume et a des propriétés calmantes, euphorisantes et psychédéliques. Provoquant à long terme une accoutumance et une addiction psychologique, bien que considérée comme drogue douce, elle n'est pas à prendre à la légère. Bien qu'elle soit vendue par ses consommateurs comme une drogue sans risque, elle cause pourtant à long terme des dégâts psychiatriques et neuronaux irréversibles : schizophrénie, troubles paranoïaques, bipolarité etc. Cependant, il n'y a pas de risques d'overdoses, juste des mauvais trips qui peuvent très mal tourner.

Les opiacés : Opium, morphine, héroïne, di-hydro-héroïne, rachacha etc. Ce sont les dérivés du pavot et de l'opium. Ce sont, à notre sens, les drogues les plus dangereuses dû à leur terrible pouvoir addictif, tant physique et psychologique ainsi que -pour l'héroïne- les dommages qu'elles causes. Ces drogues se fument, s'ingèrent, se sniff, s'injectent et ont pour principale effet d'apaiser l'usager, presque l'anesthésie. Certains témoignages pour l'héroïne parlent d'orgasme blanc. La sensation de bonheur, de plaisir et du bien être serait au-delà du dicible. L'héroïne est un des plus gros problèmes sanitaires en matière de drogues, elle plonge l'usager dans un monde qui ne tourne qu'autour de sa dose, l'affaiblissant plus psychologiquement que physiquement. Les conséquences sur l'organisme sont terribles et les risques d'infections dû à l'usage par injection sont énormes.


Les Psychédéliques : Les psychédéliques ce sont les hallucinogènes. Tous semblables mais tous différents, certains dangereux, d'autres inoffensifs.

Le LSD : La drogue des hippies, le LSD est l'un des hallucinogènes les plus puissants, consommé sous forme de goutte, de carton imbibé de gélatine ou de micropointe - petite mine de la taille d'une bille de cartouche d'encre-, il plonge l'usager dans un monde totalement chaotique, pouvant être un paradis et un enfer en même temps. Le LSD rend euphorique, et distille les sens de manière à mélanger les sensations. Les couleurs sont rendues plus vive et les formes bougent, des géométries nouvelles peuvent apparaître sous forme de fractales, des hallucinations sont possibles, bien que vous ne verrez pas d'éléphants rose, votre pote peut se transformé en zombie.

Les champignons : Il y en a différents types, des moins puissants que d'autres et les effets sont assez similaire à ceux du LSD.

La Kétamine : Anesthésiant utilisé de manière récréative, la Kétamine mélange les effets des calmants avec ceux de psychédéliques, à grande dose, elle crée un sentiment de pouvoir flotter hors de son corps -K-Hole-. Le risque d'overdose est assez élevé. Elle donne un sentiment d'être mou, de ne plus trop ressentir son propre corps, perturbe l'équilibre et cause des hallucinations qui peuvent être assez violentes.

Voilà, c'était une liste non-exhaustive bien sûr. Si vous avez des questions sur la drogue et les drogues, vous pouvez contacter Erèbe Galathée qui a déjà officié en prévention pédagogique lors de free party.

2 La prostitution :

En Croatie, la prostitution est illégale - uniquement pour le travailleurs - le client, lui, n'encourt aucune poursuite si tant est que le ou la prostitué/e est majeur. La prostitution forcée est considérée comme félonie (un degré au-dessus du crime)

Il est donc compliqué d'officier dans la rue. Cela se fait principalement par internet, par bouche à oreille ou dans des clubs bien que certain(e)s prostitué(e)s officient dans la rue, c'est risqué dans le sens ou la "chasse au pute" est monnaie courante dans la police croate.

Cependant, la Croatie est une passerelle de pédoprostitution, faisant transiter femmes et enfants venus d’Europe de l'est et du Moyen-Orient. Alors que ce ne sont que des transits, les êtres humains principalement exploités de force en Croatie viennent eux des Balkans et de l'Europe Centrale.  

Comme pour la prostitution volontaire, la prostitution forcée se passe à travers internet et des maisons closes clandestines.

Le gouvernement croate se bat depuis des années pour combattre et endigué cette forme d'esclavage sexuel moderne -alors même qu'au début du 20ème siècle, la prostitution faisant partie intégrante de la culture croate avec de célèbres maisons closes-. Si le travailleur est inculpé de trouble à l'ordre public (cela mène à une amende), le maquereau ou la maquerelle risque la prison ferme.

Cependant, tous les ans, le débat revient pour la dépénalisation et l'encadrement de l'activité.

Abyss



PNJ - ne pas envoyer de messages privé.
Revenir en haut Aller en bas
         

 ϟ Annexe IV: Drogues et prostitution

 Sujets similaires
-
» Alcool et drogues: danger au tournant
» A propos des drogues
» La prostitution étudiante
» Prostitution
» question feuille présemce réelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit