RSS
RSS



 
Bienvenue aux nouveaux membres sur Rainbow Community !
L’événement spécial Halloween est lancé ici
Le concours d'écriture vous ouvre ses portes juste ici !
Pour finir, la partie débat est ouverte ici !

Partagez | 
         

 ϟ Annexe III : Les genres et les orientations


Je suis arrivé à Zagreb le : 17/07/2011 J'ai posté un total de : 425 kunas en banque. On me dit que : Evangeline Lilly Je crédite : Magma. donc j'ai : 38 ans La classe hein ! Côté cœur je suis : En couple avec : Tea Galiot

http://rainbow-community.forumgratuit.org
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: ϟ Annexe III : Les genres et les orientations   Mer 2 Mai - 18:07

Les genres et les orientations
✱ Rainbow Community ✱


La communauté LGBTI+ n'englobe pas, comme le petit + l'indique, uniquement quelques groupes de personnes, mais une panoplie presque infinie de genres et d'orientations. Chaque individu varie de l'un à l'autre, et il est parfois compliqué de s'y retrouver, notamment dans les termes ; c'est pour cela que nous écrivons cette annexe spéciale et non exhaustive afin d'essayer de vous y  faire voir plus clair. Pour cela, nous nous basons avant tout sur un schéma bien connu de la communauté : la licorne du genre. Parce qu'il est parfois plus simple de comprendre avec un petit schéma plutôt qu'avec de grands discours !

Les orientations sexuelles et romantiques

Orientation sexuelle de votre personnage ? Nous voyons souvent cette question dans les fiches de présentations, et sur RC celle-ci est même essentielle pour le contexte du forum. Mais que veut-elle précisément dire ?
L'orientation sexuelle est, comme son nom l'indique, l'attirance sexuelle, le désir charnel que nous ressentons envers une autre personne, ou un groupe de personnes. Ainsi, une personne pansexuelle par exemple, pourra ressentir du désir sexuel pour tous les genres ; une personne homosexuelle ressentira de l'attirance sexuelle pour une autre personne du même sexe ou le même genre qu'elle ; une personne asexuelle ne ressentira de l'attirance sexuelle pour personne.

L'orientation romantique est indépendante de l'orientation sexuelle. L'orientation romantique prend en compte les sentiments, l'attirance mentale et l'amour qu'une personne est capable de ressentir pour une autre. Ainsi, une personne asexuelle peut très bien être biromantique par exemple (attirance romantique pour les personnes des deux genres ou plus), ou une personne bisexuelle être hétéroromantique (attirance romantique pour des personnes du genre opposé). Une personne aromantique, quant à elle, ne ressent pas de sentiments romantiques.

La plupart du temps, l'orientation sexuelle s'accorde avec l'orientation romantique, d'où le « raccourci » de considérer comme bisexuelle la personne qui est à la fois bisexuelle et biromantique, ou homosexuelle si elle est homosexuelle et homoromantique. Mais ces deux orientations ne s'accordent pas toujours, et c'est pour cela qu'il est parfois important de bien les différencier. De plus, rien n'est ni blanc ni noir ; beaucoup de personnes varient sur la « flèche » de l'attirance sexuelle et romantique, comme vous pouvez le constater sur la licorne du genre. Il existe tout un panel d'attirances différentes, et aucune ne vaut mieux ou n'existe moins qu'une autre.

Petit point sur l'asexualité et la greysexualité qui apparaît sur la licorne du genre: L'asexualité n'est pas un « manque de libido ». L’asexualité, en tant qu’orientation sexuelle, indique juste le fait qu’un.e asexuel.le n’est attiré.e sexuellement par personne, mais il peut fantasmer, être réceptif aux stimulis érotiques, se sentir excité en lisant un livre, en regardant un film…
De plus, l'asexualité fait partie de toute une portion de « flèches » (si on se réfère toujours à la licorne du genre) nommée la greysexualité. Si vous êtes un peu bilingues, vous reconnaîtrez le mot grey, soit gris en français ; car comme nous vous le disions, rien n'est blanc ou noir et il existe beaucoup de nuances de gris – et donc, des nuances dans l'asexualité -. Certaines personnes ressentiront de l'attirance sexuelle uniquement dans de rares circonstances, ou dans des situations très particulières, comme une personne demisexuelle qui ne ressentira de l'attirance sexuelle qu'après avoir établi un lien émotionnel très fort avec une personne (La personne demisexuelle se situe entre un état asexuel et sexuel)



L'identité de genre et sexe assigné à la naissance

L'identité de genre est comment une personne se définie en tant qu'homme, femme ou non-binaire. C'est un sentiment d'appartenance à un genre en particulier que l'individu ressent ; celle-ci se construit au cours de son développement en prenant en compte ou non des caractéristiques biologiques et culturelles du milieu dans lequel il grandit. Une personne non-binaire n'est pas ni (uniquement) femme, ni (uniquement) homme. Parfois un peu l’un ou l’autre, ou les deux, ou pas du tout. Plusieurs identités diverses existent à travers la non-binarité : par exemple, une personne qui ne se sent ni femme ni homme se considère comme agenre ; une personne qui se sentira femme et homme à la fois se considère comme bigenre, et beaucoup d'autres individus bougent sur ces flèches homme/femme, se définissant ainsi comme fluide (genderfluid).

Le sexe assigné à la naissance est le sexe que le personnel médical donne au nourrisson lors de l'examen de ses organes génitaux externes. Il arrive que certains nourrissons naissent avec des organes génitaux jugés “ambigus” et ne permettant pas une assignation. Ces bébés intersexués subissent alors généralement des opérations afin que l’aspect de leurs organes génitaux soit conforme à la norme et qu’ils puissent être rangés dans la case “mâle” ou “femelle” Il est à noter que le fait d’être intersexe n’empêche en aucun cas le bon développement de la personne, alors que les mutilations réalisées peuvent, par la suite, entraîner des complications, notamment dans le cadre des rapports sexuels vaginaux. Le spectre des intersexuation est assez large et n’est pas toujours visible à la naissance. En effet, il s’étend sur les aspects anatomiques mais aussi hormonal, gonadiques et chromosomiques. Ainsi, des personnes peuvent être intersexuées sans le savoir.

Il faut bien différencier l'identité de genre de l'expression de genre (que nous verrons dans une autre sous-partie) et du sexe assigné à la naissance. En effet, l'identité de genre peut se retrouver en conflictualité avec le sexe assigné à la naissance, menant à la dysphorie de genre. Une personne transgenre, par exemple, est une personne qui ne correspond mentalement pas à son sexe assigné à la naissance ; une femme transgenre est une femme assigné mâle à la naissance, et inversement, un homme transgenre est un homme assigné femelle à la naissance. Les personnes atteintes de dysphorie du genre ont donc le sentiment que leur corps ne correspond pas à leur identité de genre, à leur véritable genre, et ont parfois recourt à ce que l'on nomme une transition vers le genre qui leur correspond vraiment ; administration d'hormones mâles ou femelles, mastectomie pour les hommes transgenres, augmentation mammaire pour les femmes transgenres, etc...

la transidentité, pour en savoir un peu plus:
 

Petit point sur la différence cisgenre et transgenre: Une personne cisgenre est une personne en accord avec son sexe assigné à la naissance, une personne transgenre est une personne dont l'identité de genre est à l'opposé de son sexe assigné à la naissance.

/!\ Les transgenres ne sont pas à confondre avec les travestis et les drag queen, ceci est expliqué dans la sous-partie expression de genre.



Expression de genre

L'expression de genre relève du corps, du style vestimentaire, du maquillage, de la coupe de cheveux, de votre comportement etc... Traduits en fonction des normes de la société (jupe pour les filles, pantalon pour les garçons, même si les vêtements n'ont objectivement pas de genre). C'est ce que vous choisissez de montrer aux autres et l'expression de genre est tout à fait malléable, changeante, autant de fois que la personne le désire.

Ainsi, si on ne peut traduire l'expression de genre comme particulièrement masculin ou féminin, elle se trouve être plutôt neutre ; de plus, une personne androgyne est une personne qui mélange l'expression de genre féminin et masculin, qui bouge sur ces flèches, et casse parfois les normes de la société dans cette expression. Il en est de même pour les femmes butch, qui ont une expression de genre totalement masculine.

\!/ L'androgynie relève donc de l'expression de genre et non pas de l'identité de genre comme on a tendance à le penser.

\!/ Le travestissement et les drags-queens relèvent tous les deux de l'expression de genre, mais il y a une grande différence entre les deux. Les travesti.e.s sont des personnes jouant avec l'expression de genre, par passion et loisir, ils n'en restent pas moins en accord avec leur sexe assigné à la naissance – n'importe qui peut se travestir ; les drag-queens, quant à elles, sont des sortes d'idoles, des exagérations de la femme, ce sont des hommes de spectacle qui, à travers des représentations musicales ou des danses, brisent les frontières du genre. Ce sont des personnages généralement comiques qui redeviennent eux même une fois les spectacles passés.







PNJ - ne pas envoyer de messages privé.
Revenir en haut Aller en bas
         

 ϟ Annexe III : Les genres et les orientations

 Sujets similaires
-
» question feuille présemce réelle
» Un peu paumée...
» Question annexe
» Langue & Identité : Orientations, moyens et objectifs
» Votre genre cinématographique préféré.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com