RP LIBRES
TOUS LES RPS LIBRES!

(MINI EVENT) fête de la musique
Voilà comment je vois les choses. (Louis)
Coup de foudre à Zagreb...
RSS
RSS



 
Bienvenue aux nouveaux membres sur Rainbow Community !
Vous trouverez l'annonce de mi-maj ici
Ainsi que l’événement de la fête de la musique ici !

Partagez | 
         

 Coup de foudre à Zagreb...


Je suis arrivé à Zagreb le : 14/06/2018 J'ai posté un total de : 6 kunas en banque. On me dit que : Hugh Laurie donc j'ai : 34 ans à : Centre météorologique de Zagreb La classe hein ! Côté cœur je suis : En couple avec : Mathilde Raindant


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Coup de foudre à Zagreb...   Dim 24 Juin - 17:52

Depuis son arrivée, Rémy profitez de sa nouvelle vie en Croatie pour visiter autant la capitale que l'ensemble du pays. Il bossait au cœur du Centre médiéval de la ville, dans les locaux du Service National de météorologie et d'hydrologie, à deux pas du Parlement National. Ce français ne parlant que quelques mots croates de bases, que ce soit pour dire bonjour "Bok" qu'il prononcé par humour "Pok-Pok" , aurevoir "Zbogom" qu'il aimait bien remplacer par "Zbong" , merci "Hvala" qui devenait "Valà c'est fini" dans sa bouche, bref Rémy était un vrai chieur comme on en faisait rarement ! Cependant il était grand séducteur, et avait tendance à surtout faire rire son entourage, plutôt que de les blesser. D'ailleurs, ces collègues de travail appréciait vraiment de bosser avec lui, car il est quelqu'un d'aussi rigoureux et sérieux dans ces études, faisant preuve d'une incroyable intelligence, mais ne pouvant pas s'empêcher de rire et de faire preuves de beaucoup d'humour. Parfois son humour tombait à plat, faut dire que les jeux de mots en français, traduit en anglais c'était pas forcément l'idéal, mais il tentait quand-même.

Ce soir-là, il voulait voir le match de la Croatie contre l'Argentine, vu que le mondial de foot avait déjà commencer. Si d'habitude Rémy s'en fout royalement des sports, quand ce sont des pays qui s'affrontent, il aime bien regarder, pour pouvoir faire les humours clichés les plus lourds qui soit sur les pays. Il chercha un bar cossu de la capitale, dans le 1er district afin de pouvoir être entouré de gens plutôt respectable, et surtout qui ne fument pas ! Rémy déteste la fumée de cigarettes, et s'il devait rester deux-trois heures dans un bar, autant que l'atmosphère soit respirable. Et puis pas de racailles pour gueuler et tout casser, car la vie marseillaise il avait vraiment pas du tout envie de repiquer. Cette ville en plus d'être une verrue sur la côte, était en majorité peuplée de c****... Son départ pour Zagreb fut précipité, car il en avait ras-le-bol d'habiter dans cette métropole aussi peuplée que la capitale croate. Sans compter la pollution de l'air, les saletés qui encombraient les rues, et surtout les grèves quasi-permanentes de la feignasse syndicaliste qui pensent qu'à son propre pognon venant des aides publiques... Une ville de corrompue insupportable aussi moche que Berlin, mais avec la nature pour tenter de sauver le lieu. Heureusement que Marseille pouvait prendre feu, subir des inondations, ou se faire ravager par un séisme, pour équilibrer tant bien que mal le paysage détruits par les constructions ne respectant pas les lois environnementales, et souvent aux détriments des espaces naturels. Bref, la vie marseillaise l'avait plus que profondément gonflé, et il n'avait strictement pas envie de se taper un bar de supporter fou-furieux.

Après avoir marché dans les zones les plus huppés de Zagreb, où on avait le plus de chances de trouver des bars et restos sympas pour voir des retransmissions des matchs du mondial, il décida de rentrer chez lui, car c'était rempli de jeunes bobo gauchistes, et que la révolution c'était mais alors pas du tout son truc. Il reparti donc rejoindre sa voiture garée du côté des Jardins, pas loin du Musée Marmara. Il pris quand-même quelques courses, pour se faire plaisir chez lui. Puisque après tout, rien n'est plus agréable que d'être en paix chez soi, et de pouvoir gueuler tout seul contre ses branleurs multi-millionnaires courant après une baballe ! C'est juste dommage que Mathilde soit à Paris, mais il fallait faire avec. En se dirigeant vers sa voiture, il ne put s'empêcher d'admirer Zagreb de nuit, et il fallait le dire, cette ville est vraiment très belle. Il croisa de nombreuses personnes sur le chemin, car Zagreb vivait tout autant de jours que de nuits, d'autant plus que les quartiers des jardins abritent de nombreuses universités et logements étudiants. Pas mal de jeunes faisaient "la fête" en ce début de soirée, alors que le match n'allait pas tarder. Et vu le niveau de la Croatie, le match s'annonçait beau. Rémy ne sera pas du tout déçu ! Avec un 3-0 dans les dents de l'Argentine, la Croatie venait de s'imposer comme la meilleure équipe de son groupe, et la potentielle menace contre la France aux 8e de finale... Les prochains jours du mondial de foot s'annonçaient très intéressant à Zagreb !
Revenir en haut Aller en bas

Je suis arrivé à Zagreb le : 26/03/2014 J'ai posté un total de : 130 kunas en banque. On me dit que : Anthony Hopkins Je crédite : Abyss donc j'ai : 44 ans à : l'Université de Zagreb, et à domicile La classe hein ! Côté cœur je suis : veuf.


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Coup de foudre à Zagreb...   Dim 8 Juil - 20:14

Cela faisait longtemps que Louis n'avait pas pris le temps de sortir seul et pour faire autre chose qu'ellaborer un assassinat dans les règles de l'art. C'était triste à dire pour ce dandy, familier des salles de théâtre, amateur éclairé d'Opéra, passionné de Vaudeville, fervent coureur de salles de cinéma. Louis aimait sortir, il aimait ce monde de la nuit tout en paillettes et en hourra. Vivant en Croatie depuis 3 ans, il était pour ainsi dire un habitué des mondanités. Bien que souvent invité, il déclinait tout aussi régulièrement. Sauf... quand il était inadmissible de refuser. Il retourna le carton d'invitation, et se mit à brasser la foule des yeux. Que faisait il ici au juste ? Pas que Louis ne soit pas friand de sport, se serait bien mal le connaître.

Il était un fervent supporter de Federer pour toujours et à jamais. Il avait passé de longues heures à s'entraîner étant plus jeune. C'est à Eton qu'il avait commencé à pratiquer la boxe anglaise. Il avait vite arrêté pour se tourner vers des sports de combat plus brutaux. Le golf, il n'avait pas eu le choix. On ne tient pas un domaine anglais sans avoir aucune idée du golf. Pas quand tout les vieux du coin veulent effleurer la pelouse rase. Il aimait bien plus pratiquer le golf british, pour le plaisir de se promener sur la Lande et son défi consistait à lire un livre tout en poussant la balle. Avancer les deux mains prises n'était pas sans risques mais il savait garder son sang froid en toute circonstance.

Il n'avait que rarement joué au Polo, et il aurait du s'intéresser plus avant à ce sport. Il s'en était mordu les doigts plus tard. Il repéra enfin son hôte dans la foule. Il lui faisait signe de se joindre au Gradin privé. Le gratin, vraiment, les journalistes et tout le bataclan. Il eu un sourire figé, avant de s'esquiver proprement et de disparaître. Il lui faudrait regarder le marche quand même, pour faire croire qu'il y avait été. Il songeait à cela en en soupirant d'avance d'ennui, avant de s'installer non loin d'un homme qui saluait qui voulait bien l'être par un "Pok-Pok" et un sourire pour ceux qui lui répondaient et un "Zbong" sonore à ceux qui l'ignoraient. Il se prit d’intérêt pour ce personnage, plus intéressant à ses yeux que l’événement du jour. Pas qu'il détesta regarder une partie de sport, qu'elle quelle soit, mais il avait tant été inondé de football qu'il n'en pouvait plus avaler. Le match de ce soir opposant la Croatie à l'Argentine comptait bien assez de supporter à son gout, ou peut être bien trop. Il était homme de plus petits comités, la foule avait tendance à le rendre nerveux. Cet état de fait avait disparu. Au milieu de cette frénésie, il dénotait agréablement.

Celui-ci déserta le bar, et Louis ne résista que peu de temps avant de faire de même. Il le recroisa un peu plus tard, armé de ses courses, se dirigeant vers sa voiture. Il le salua du chapeau en passant "Dobra večer, , you're a nice guy" Il se stoppa. Voudrait-il ses futurs cartons d'invitation pour le prochain match ? Il les lui proposa en anglais. Il ne l'avait pas entendu parler français, ce qui aurait simplifié bien des choses, Louis comprenant et parlant (étrangement certes) le français.


Hello, Invité ! Ma boîte à MP est ouverte pour toute question/réclamation/déclamation
Revenir en haut Aller en bas
         

 Coup de foudre à Zagreb...

 Sujets similaires
-
» Sarah May et Samuel - L'histoire d'un vrai coup de foudre
» Le coup de foudre :Phrynosoma platyrhinos
» Vous souvenez-vous de vos quarts à la coupée ?
» Masque de saison à la fraise : effet coup de fouet pour peau terne
» coup de gueule di un amico italiano

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit