RSS
RSS



 
Bienvenue aux nouveaux membres sur Rainbow Community !
Venez voir la nouvelle annonce de cette mise à jour ici
Le concours d'écriture vous ouvre ses portes juste ici !
Pour finir, la partie débat est ouverte ici !

Partagez | 
         

 Suite de : Voilà comment je vois les choses (Matthew & RP libre, qui que vous soyez qui passiez par là


Je suis arrivé à Zagreb le : 26/03/2014 J'ai posté un total de : 151 kunas en banque. On me dit que : Anthony Hopkins Je crédite : Abyss donc j'ai : 44 ans à : l'Université de Zagreb, et à domicile La classe hein ! Côté cœur je suis : veuf.


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Suite de : Voilà comment je vois les choses (Matthew & RP libre, qui que vous soyez qui passiez par là   Dim 8 Juil - 20:50


Des lucioles vacillent en file indienne, sinuant le long du sentier escarpé qui mène au sinistre château. La houle agite les lueurs éphémères. En approchant, l’observateur pourra constater que les lucioles sont en fait des bougies suspendues au bout de longs bâtons de bois ornés, bien qu’il soit difficile d’en voir les détails dans le noir. Et puis comment s'arrêter aux bâtons quand chaque membre de cette mystérieuse assemblée semble tout droit sorti d'un documentaire sur le Ku Klux Klan. Rien de très rassurant à vrai dire, il ne manquait que la brebis sacrificielle. Un traîneau tiré par des hommes portant une soutane non pas blanche cette fois ci mais bleue (bien qu'en définir la couleur soit peu aisé à la lumière de la lune) terminait le cortège : A son bord, un personnage mystérieux enveloppé de châles, un voile masquant l’entièreté de sa personne, et une large caisse réfrigérée. Quel étrange attirail. Tous disparaissent un à un derrière l’arche de pierre miraculeusement intacte. Les petites lueurs s’éteignent et un son tribal, inquiétant, de plus en plus sourd.

Ils avancent, procession étrange le long du chemin de pierre jusqu'à la cour du vieux château décoré pour l'occasion de lourde tentures bleues. Au centre de la cour, un brasier de bois flotté darde des flammes claires. Devant le feu, un figure féminine et gracieuse écarte les bras et pousse un long cris de baleine écorchée.  Alors les hommes s'affairent sur d’immenses tambour en peau de phoque, rythmant d'un échos lourd et primitif le silence du soir. Les cagoulé se mettent à danser, psalmodiant dans une langue inconnue alors que ce qui semble être la Prêtresse jette des sables dans le feu pour le colorer d'un milliers de radiances. La Prêtresse et un autre disciple s'affaire alors sur l'autel pour rouler ce qui ressemble a des sushis. Ils les distribuent alors que chaques disciple se signe en agitant une main telle une nageoire près de leur joue. La prêtresse se fige soudain et un long cris lugubre déchire le ciel, tellement un hurlement de baleine sous crack. Ils mangent le sushi.





Hello, Invité ! Ma boîte à MP est ouverte pour toute question/réclamation/déclamation
Revenir en haut Aller en bas

Je suis arrivé à Zagreb le : 08/06/2018 J'ai posté un total de : 61 kunas en banque. On me dit que : Tyler Posey Je crédite : Abyss donc j'ai : 26 ans La classe hein ! Côté cœur je suis : Célibataire avec : moi-même


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Suite de : Voilà comment je vois les choses (Matthew & RP libre, qui que vous soyez qui passiez par là   Mer 25 Juil - 0:25

Je me rendis au fameux château dont il était question dans la lettre, il fait nuit je ne distingue pas grand-chose mis à part de petites lueurs dont je n’arrive pas à cerner l’origine mais lorsque je m’en suis approché, je constatais qu’il s’agissait de bougies qui était suspendues.
Les lumières semblent m’indiquer le chemin à suivre ce que je m’empresse de faire. Plus je me rapproche, plus j’entends du bruit, c’était semblable à des incantations, rien de très rassurant pour tous vous dire. Je décide de me cacher tout en essayant de voir ce qu’il se passe.
Il y a énormément de monde, on dirait une secte, elle avance petit à petit, les gens sont vêtus de bleu et ils avancent tirant quelqu’un enveloppé dans de grands drapés de soies. J’essaye de reconnaître un visage mais il est caché par un masque, c’est presque glauque comme situation, j’en viendrais quasiment à regretter d’avoir suivi la lettre d’un inconnu. Le musée était quelque chose d’original mais là j’en aurait presque la chair de poule. Mais mon âme d’aventurier me dit qu’il ne faut pas rebrousser chemin si vite, cela serait quand même dommage et en plus j’aime aller au bout des choses.
Mince ! Pendant que je réfléchissais le convoi a disparu derrière les rochers, je le suis sans me poser de question. Ils se dirigent vers le château et s’arrêtent dans la cour et celui-ci est un peu différent de ce que j’ai pu apercevoir en photo, il est décoré tout de bleu aux couleurs de la secte. C’est plutôt joli, mais l’ambiance régnant au sein de cette cour est plus qu’étrange. Je reste à l’écart et essaye de ne pas me faire remarquer. Ils sont réunis autour d’un feu, devant celui-ci, une femme plutôt jolie. Même si je suis gay je ne reste pas insensible au charme d’une femme.
Cependant dès qu’elle s’est mise à hurler comme un phoque que l’on égorge j’ai cru que mes oreilles allaient exploser. Puis je les vois rouler des sushis, du moins cela y ressemble, on pourrait penser qu’ils vont se faire une soirée sushi autour d’un feu, avec une pote bourrée qui chante faux et une bande de sauvage qui tape sur des tambours, mais à part ça une soirée normale.
Soirée normale jusqu’à ce qu’ils se mettent à se baffer, la pote bourrée se remet à crier puis ils se mangent leur sushi. Plutôt bizarre comme façon de manger, je devrais essayer la prochaine fois que je mange ça peut être drôle.
Trêve de plaisanterie, je contemple la scène avec amusement et effroi en même temps, je ne sais pas comment je dois réagir face à une telle scène. J’attends la fin de leur repas pour savoir ce qu’il compte faire ensuite. J’essaye de trouver un endroit plus confortable et moins visible par eux, mais voilà que je marche sur une brindille qui craque sous mes pieds. Dans ces moments-là en général tu veux être le plus discret possible mais la branche à fait un bruit semblable à un pétard, en exagérant un peu la chose, bien sûr. Je les vois se retourner vers ma direction et là je sue à grosses gouttes, mais en même temps j’aimerais bien savoir pourquoi on m’a envoyé ici, c’est sans doûte auprès de ces gens-là que j’aurais ma réponse.
J’attends sagement, ils arrivent vers moi et je ne bouge pas, je suis dans une impasse je ne sais pas quoi faire, du coup j’attends.
Revenir en haut Aller en bas
         

 Suite de : Voilà comment je vois les choses (Matthew & RP libre, qui que vous soyez qui passiez par là

 Sujets similaires
-
» Ça veut dire que je m'intègre. Voilà comment on fait. [Icare]
» BOULE de CRISTAL
» comment calculer la taxe?
» Comment emballez-vous vos vernis?
» echolalie: comment gérer?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit