RSS
RSS



 
Bienvenue aux nouveaux membres sur Rainbow Community !
L’événement spécial Halloween est lancé ici
Le concours d'écriture vous ouvre ses portes juste ici !
Pour finir, la partie débat est ouverte ici !

Partagez | 
         

 [Gaelien#2] Avec toi je me sens bien

avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Gaelien#2] Avec toi je me sens bien   Lun 23 Juil - 9:04




Gaelan & Julien
Avec toi je me sens bien

Il est angoissé ton amoureux, tu le vois et tu l'entends que ça ne va pas fort, qu'il appréhende réellement cette première entre vous deux. Naturellement, tu essaies de le rassurer mais ça ne marche pas vraiment pour le moment, il n'est que doute et confusion ton amoureux pourtant tu essaies d'y mettre réellement du tien pour le calmer dans sa panique mais visiblement rien n'y fait il panique « Merci. » C'est le seul mot qu'il a réussi a articuler et tu lui souris tout en caressant sa joue tendrement « je t'en prie. Et ne t'en fais pas tout ira bien. Je te l'ai dit. Je sais me montrer patient quand ça en vaut la peine et je juge que tu en vaut la peine par conséquent j'attends. J'attends pour tout. Que tu sois prêt à faire l'amour, que tu sois prêt à t'afficher avec moi et j'en passe. Ne t'en fais pas. J'attendrai. » Dis-tu histoire de soulager ton homme dans son angoisse. Tu imagines ce qui lui traverse l'esprit surtout depuis que tu lui as confié avoir perdu ta virginité avec Érèbe. Il doit sûrement s'imaginer que tu vas retourner coucher avec lui sauf que tu n'es pas comme ça. Mais pour l'heure tu décides de ne pas aborder le sujet à nouveau. Tu ne sais que trop bien que c'est quelque chose qui le fou dans des états difficiles et tu ne veux pas qu'il soit encore plus mal qu'il l'est déjà en ce moment.

Vous restez là ainsi collés l'un contre l'autre tandis que tu poses tes yeux sur ton homme qui semble se détendre petit à petit. Tout du moins c'est l'impression que tu as. Depuis que vous ne parlez plus de dormir ensemble il semble beaucoup plus calme du coup ça t'apaise par la même occasion. Et là justement vous parlez du programme pour aujourd'hui qui consiste à ne pas faire grand chose de particulier. Simplement vous poser ensemble pour la journée et manger un bon repas concocté par tes soins ou dans un restaurant ce soir « Ils y a quelque endroit que je connais oui. Après ce sont surtout des boutiques qui ont disparu. Tu sais je suis parti il y a plus ou moins dix ans donc depuis ça a changé. Et pour ce soir si tu veux et peux cuisiner ça m’arrange. J’ai du monde tous les soirs alors si je peux éviter …. Je voudrais bien t’aider mais je ne sais pas très bien cuisiner. » Tu acquiesces alors tout en lui souriant tendrement, tu peux comprendre bien sûr qu'il ne souhaite pas encore aller là-bas vu qu'il bosse tous les jours il doit avoir envie de voir autre chose qu'un restaurant ce que tu peux comprendre « alors restons à la maison ce soir. On cuisinera ensemble. Et ne t'inquiètes pas je cuisine très bien donc tout ira bien. » Tu dis sourire aux lèvres tandis que tu poses tes yeux sur ton amoureux. « Je t'apprendrai à cuisiner. Apparemment je cuisine bien. C'est mon frère qui me dit toujours que je devrais passer un diplôme pour bosser comme cuisinier dans des restaurants... Selon lui j'ai un don pour la cuisine mais très honnêtement je n'en sais rien. » Il faut dire que niveau professionnel tu te cherches encore, tu n'as jamais bossé donc tu ignores concrètement quelle est ta voie mais peut-être bien que ton frère a raison pour le coup mais pour l'heure tu ne veux pas y songer.

Tu restes ainsi contre ton homme et tu poses tes yeux sur l'écran de ta télévision qui est éteint pour l'instant, tu fixes alors ton homme et tu lui souris « tu veux faire une sieste maintenant ? Ou bien regarder un film te fait envie ? » Tu proposes en souriant tendrement tandis que tu files te poser contre l'un de tes oreillers tout en tapotant l'oreiller à côté de toi pour que ton homme vienne te rejoindre. Une fois qu'il fût revenu vers toi tu allumes la climatisation à l'aide de la télécommande que tu avais sur ta table de nuit puis tu déposes ta tête contre le torse de ton homme. Et là soudainement un doute te vient en tête. Celui de te dire que ce soir ton homme va probablement te voir torse nu et que peut-être ça ne lui plaira. Tu soupires face à cette pensée tandis que tu te sens angoisser face à cette idée. Tu n'y avais pas songé précédemment, tu étais bien trop envieux à l'idée de partager une nuit avec lui. Bien sûr tu pourrais dormir avec un t-shirt sur le dos mais franchement tu ne pourras pas, il fait beaucoup trop chaud pour ça donc il te verra forcément et ça t'inquiète énormément. Et si ça le dégoûtait ? Tu angoisses alors en essayant de ne pas trop le montrer tout en restant collé contre ton homme en soupirant ton inquiétude...


Revenir en haut Aller en bas

Je suis arrivé à Zagreb le : 13/06/2018 J'ai posté un total de : 103 kunas en banque. On me dit que : Andy Biersack. Je crédite : Hungryavatars (avatar), Ilyria (gif). donc j'ai : 27 ans. à : Trešnjevka. La classe hein ! Côté cœur je suis : Récemment en couple. avec : Julien. Me, myself and i :
En cours,
Gaelien 2
Leïla 1
Tobias 1
Terminés,
Gaelien 1



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Gaelien#2] Avec toi je me sens bien   Lun 23 Juil - 16:26

Ça serait mentir de dire que Gaelan est totalement à l’aise. Non il angoisse à l’idée de dormir dans la même pièce, dans le même lit. Ce qui est très idiot vu qu’il sait que Julien sera patient. Mais Gae ne peut s’en empêcher. C’est plus fort que lui, surtout qu’il se dit qu’à trop faire attendre le blond, ce dernier pourrait retourner dans les bras de son ami. Ce qui est idiot mais bon… Gae angoisse pour un rien, de peur de tout faire capoter avec Julien, qu’il apprécie bien plus que de raison. C’est d’ailleurs la seule personne, en dehors de sa petite sœur, pour qui Gaelan est prêt à faire autant d’effort. Il y a certaines lignes qu’il est incapable de franchir encore mais il y travaille doucement mais sûrement. Soupirant, Gae pose un regard tendre sur Julien. « Merci d’être si compréhensif. » Il est soulage que Julien se montre patient. Il avait peur franchement que tout ce qu’ils se sont dis dans le parc ne soit que paroles en l’air. Donc oui, un poids quitte sa poitrine en voyant Julien tenir parole.

Après un moment de silence paisible, Gae finit malgré tout par le rompre pour savoir ce que Julien veut faire. L’idée de rester ici est très tentante mais si le jeune homme veut sortir, Gae acceptera malgré tout. Après tout, il veut lui faire plaisir et voir tout ce que le blond aime. Il veut le découvrir, lui, son passé, son présent et son avenir. Heureusement, Julien semble d’accord pour passer le reste de la journée tranquillement à la maison. Et surtout, ne pas sortir ce soir ce qui arrange plutôt bien Gaelan en étant honnête. Déjà parce qu’il voit du monde tous les soirs en tant que barman. Mais aussi car il ne veut pas blesser Julien en ne s’affichant pas avec lui. Souriant, le croate lui lance un clin d’œil. « Je te dirais ça ce soir. Mais si tu as un don pour la cuisine tu devrais te lancer là dedans. Rare sont ceux qui peuvent bien cuisiner sans avoir appris. » Puis Julien pose la question après s’être redresse contre la tête de lit. Gaelan le suit et Julien vient de nouveau se blottir contre lui. « Un film si tu veux. En espérant que je ne m’endorme pas devant. » Julien allume la climatisation. C’est vrai qu’il fait extrêmement chaud. Caressant le bras de Julien d’un geste machinal, attendant de savoir ce qu’il veut mettre, Gaelan soupire puis remarque le trouble qui semble hanter son homme. Ses yeux n’ont plus la même lueur, comme s’il était ailleurs. Mais ailleurs dans son esprit, dans un recoin sombre. « C’est vrai qu’il fait chaud. Je peux savoir à quoi tu penses ? Tu sembles…. Pas bien alors qu’est ce que tu as ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Gaelien#2] Avec toi je me sens bien   Mar 24 Juil - 9:33




Gaelan & Julien
Avec toi je me sens bien

Visiblement ton homme semble rassuré à l'idée de se dire que tu seras patient, tu le comprends avec sa réponse suite à tes mots « Merci d’être si compréhensif. » Tu lui souris tendrement tout en caressant son visage en venant rapidement déposer un baiser sur ses lèvres « c'est normal. J'ai un passé compliqué moi aussi... Donc je comprends que ce soit pénible pour toi certains trucs. Pour moi aussi c'est délicat. J'ai peur du jour où on va coucher ensemble. Du coup ne va pas croire que je suis avec toi juste pour coucher parce que ce n'est pas le cas... » Et puis en étant passif ton homme n'aura pas vraiment à s'inquiéter à ce sujet là étant donné que faire l'actif le temps d'un moment câlin ne te fait pas envie pour le moment. Donc tu le fixes en souriant tout en caressant ses cheveux et par moment son visage aussi. Tu veux qu'il se détende, qu'il comprenne qu'il n'a aucune raison de s'inquiéter à ce sujet mais ton homme semble du genre à s'inquiéter facilement du coup la tache est plutôt rude pour le coup.

Vous vous allongez dans ton lit et tu colles ta tête contre son torse et vous parlez de votre journée et de votre soirée d'aujourd'hui, à l'évidence lui avoir dit que tu cuisines bien semble l'avoir tout particulièrement intéressé et ça t'amuse « Je te dirais ça ce soir. Mais si tu as un don pour la cuisine tu devrais te lancer là dedans. Rare sont ceux qui peuvent bien cuisiner sans avoir appris. » Tu acquiesces en entendant ses mots. Le truc c'est que toi tu es vraiment dur avec toi-même résultat de la course tu n'as pas vraiment cette impression que tu cuisines si bien que ton frère le dit et pourtant il a raison ton frangin. T'es vraiment doué pour la cuisine. Tu as un don et ton homme te le fera sûrement entendre ce soir. « Je n'ai pas cette impression d'être si doué que ça en cuisine. C'est uniquement mon frère qui le dit... » Dis-tu en soupirant tandis que tu poses tes yeux sur lui en lui proposant de regarder un film et ça semble tenter ton homme « Un film si tu veux. En espérant que je ne m’endorme pas devant. » Tu souris alors en acquiesçant puis tu allumes la clim et tu files brancher ton PC sur ta télévision et tu lances un film au hasard. Pour l'heure il s'agit de La Grande Inondation, un film catastrophe naturelle où il y a une inondation générale dans la ville de Londres, un film que tu apprécies tout particulièrement. Tu aimes ça les films catastrophes naturelles, il y a de l'action au moins dans ces films et c'est ce qui te plaît tout particulièrement.

Sauf que voilà alors que les premières minutes du film commencent tu te perds dans tes pensées qui deviennent rapidement des lamentations envers toi-même. Tu crains que ton homme ne te trouve plus aussi séduisant quand il te verra torse nu ce soir. Sa réaction face à ton torse plein de cicatrices t'inquiète énormément et ça se voit sur sa gueule, même ton homme réagit aussitôt en voyant la tronche que tu tires « C’est vrai qu’il fait chaud. Je peux savoir à quoi tu penses ? Tu sembles…. Pas bien alors qu’est ce que tu as ? » En entendant ses mots tu sursautes légèrement quelque peu surpris qu'il s'en soit rendu compte puis tu poses tes yeux sur lui en soupirant, t'es blasé de t'être fait griller « je m'inquiète simplement quant à ta réaction quand tu vas me voir torse nu ce soir... Je sais que tu m'as déjà dit précédemment de ne pas m'en faire à ce sujet mais je ne peux m'en empêcher. J'ai ce besoin de te plaire et que tu puisses me rejeter à propos de mes cicatrices ça me hante totalement... » Gémis-tu tout en fixant la télé évitant de le regarder dans les yeux parce que tu es trop gêné par rapport à tout ceci...


Revenir en haut Aller en bas

Je suis arrivé à Zagreb le : 13/06/2018 J'ai posté un total de : 103 kunas en banque. On me dit que : Andy Biersack. Je crédite : Hungryavatars (avatar), Ilyria (gif). donc j'ai : 27 ans. à : Trešnjevka. La classe hein ! Côté cœur je suis : Récemment en couple. avec : Julien. Me, myself and i :
En cours,
Gaelien 2
Leïla 1
Tobias 1
Terminés,
Gaelien 1



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Gaelien#2] Avec toi je me sens bien   Mar 24 Juil - 11:57

Julien se veut rassurant envers Gaelan. Il lui dit bien qu’il attendra le temps qu’il faut mais que surtout, lui non plus n’est pas prêt. Pas prêt à passer à la case sexe. Heureusement car dans la tête de gae, cette case est très loin sur le plateau de jeu. Mais au fond de lui, le croate s’interroge. Est-ce que Julien avait les mêmes craintes avec son ami ? Est-ce que ça a été tout seul au point où il ne sait poser aucune question ? Est-ce que même s’il n’en a pas envie pour l’instant avec lui, est ce qu’il ne ressent pas ce besoin de le faire avec Erèbe ? De nombreuses questions tournent dans l’esprit de Gaelan mais il ne dit rien. Il se fait violence pour ne pas exprimer toutes ses craintes qui le rongent. Celles de perdre Julien et de le voir retourner dans les bras de son ami de longue date. Il hoche simplement la tête en soupirant. « On prendra le temps qu’il faut pour les craintes de chacun. » C’est tout ce qu’il arrive à dire, mettant ainsi fin à ce sujet qui lui fait se poser trop de questions, venant noircir ses idées.

Parlant de cuisine, en même temps que leur projet du soir, Gae se dit que si Julien a un don tel que le pense son frère, il faut qu’il se lance dans cette voie. Tous les cuisiniers n’ont pas un don pour ce métier, alors que le blond oui apparemment. Ne répondant rien, Gae se dit qu’il jugera ce soir là cuisine du blond. Changeant de sujet, Gaelan accepté de regarder un film même s’il craint de s’endormir devant. Après tout, il est assez fatigué donc il pourrait. Gardant son homme dans ses bras, Gae observe le début du film. Il ne l’a jamais vu et ne sait pas de quoi ça parle. Mais il remarque soudain le changement d’humeur de Julien. Lui demandant ce qui se passe, il écoute sa réponse avant de soupirer en secouant négativement la tête. « Tes cicatrices ne me dérangeront pas. Elles sont qui tu es. Nangoisse pas pour ce soir c’est inutile vraiment. Et puis tu sais, moi-même ça me fout les jetons de me mettre torse nu devant toi. J’ai peur que tous mes tatouages te fassent reculer. Puis bon, je suis pas hyper à l’aise. Donc franchement, ne te bile pas ça me plaira. Tu me plairas toujours autant. » Il embrasse son front délicatement avant de reporter son attention sur le film en somnolant.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Gaelien#2] Avec toi je me sens bien   Mar 24 Juil - 13:29




Gaelan & Julien
Avec toi je me sens bien

Pour le coup, tu avoueras bien que tu vois toute l'inquiétude que ressent ton homme a l'idée de dormir avec toi et tu comprends que ça l'inquiète toi aussi tu pourrais être stressé par tout ceci mais en fait non. Dormir avec lui en soit ça ne te gêne pas, tu as déjà dormi avec des hommes au cours de ta vie, ton frère, Érèbe par exemple donc tu te dis qu'avec Gaelan ce sera plus ou moins la même chose. Mais lui visiblement il n'a aucun exemple de comparaison du coup tu te mets à sa place essayant de comprendre sa crainte et de l'apaiser par la même occasion pour qu'il comprenne que tout ira bien cette nuit. Tu lui fais également comprendre que tu as besoin de temps toi-même pour tout ce qui est le sexe, autant avec Érèbe ça s'est fait tout d'un coup assez rapidement même mais quand on y songe ça fait longtemps que tu le connais et c'est la seule fois de toute ta vie où tu as ressenti du désir pour quelqu'un. Il faut une première fois à toute chose. Toi et Gaelan vous aurez votre première fois à un moment donné. « On prendra le temps qu’il faut pour les craintes de chacun. » Tu acquiesces en entendant ses mots tout en te posant devant le film avec lui décidant de ne plus en parler pour le moment.

Alors que vous regardez le film c'est à ton tour de ressentir une vague de stress monter en toi quant à la nuit que vous allez partager tous les deux ce soir. En fait ce n'est pas tant la nuit qui t'inquiète ce sont tes cicatrices encore une fois et ton homme voit ton inquiétude et cherche à savoir ce qu'il t'arrive, tu te confies donc sur tes craintes. La peur qu'il ne veuille plus de toi après avoir vu ton corps plein de cicatrices et ton homme soupire visiblement gêné par tes mots « Tes cicatrices ne me dérangeront pas. Elles sont qui tu es. N'angoisse pas pour ce soir c’est inutile vraiment. Et puis tu sais, moi-même ça me fout les jetons de me mettre torse nu devant toi. J’ai peur que tous mes tatouages te fassent reculer. Puis bon, je suis pas hyper à l’aise. Donc franchement, ne te bile pas ça me plaira. Tu me plairas toujours autant. » Cette fois ci c'est toi qui soupires tandis qu'il embrasse son front rapidement tout en reportant son attention sur le film « j'espère sincèrement que ce sera le cas. Je ne veux pas te perdre Mamour. » Dis-tu tout en restant ainsi collé contre son torse tout en fixant le film avec attention...


Revenir en haut Aller en bas

Je suis arrivé à Zagreb le : 13/06/2018 J'ai posté un total de : 103 kunas en banque. On me dit que : Andy Biersack. Je crédite : Hungryavatars (avatar), Ilyria (gif). donc j'ai : 27 ans. à : Trešnjevka. La classe hein ! Côté cœur je suis : Récemment en couple. avec : Julien. Me, myself and i :
En cours,
Gaelien 2
Leïla 1
Tobias 1
Terminés,
Gaelien 1



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Gaelien#2] Avec toi je me sens bien   Mar 24 Juil - 14:11

Gaelan à bien senti que quelque chose n’allait pas dans l’esprit de son homme. C’est bête à dire, mais par moment, il a l’impression que ça fait des années qu’il connaît Julien. Peut être que le fait de lui parler à travers un écran a aidé à faire naître cette sensation. Déjà que dans sa façon d’écrire, Gae pouvait ressentir s’il allait mal ou non. C’est peut être pour ça que maintenant, il voit que quelque chose tracasse celui qu’il aime. Et bien sûr, il veut savoir ce qui lui arrive. Gae ayant eu aussi de l’angoisse en lui quelques minutes plus tôt, il lui paraît normal de rendre la monnaie. Tout comme Julien, il veut que ces semaines se passent au mieux donc pour lui, rien de mieux que d’être honnête l’un envers l’autre. C’est de toute manière une des lois premières dans la vie de Gaelan. Après tout, il n’aime pas le mensonge. Prenant la parole, il tente de rassurer le blond. Mais il n’a pas la bonne dextérité pour le faire. Comme on peut dire, il est plus doué pour faire couler les larmes que pour les sécher. Mais il essaye malgré tout. Dans la réponse de Julien il sent encore l’hésitation mais il fait comme si de rien n’était. Il lui prouvera tout à l’heure qu’il est sincère et que ce n’est pas ses cicatrices qui vont l’effrayer le moins du monde. Gaelan se reconcentre sur le film essayant de comprendre ce qui se passe.

☆☆☆

Ouvrant péniblement les yeux, Gae grimace. Pendant quelques instants, il n’arrive pas à savoir où il se trouve. Ni où se trouve sa tête. Mais finalement, il se souvient lorsque les dernières brumes de sommeil s’envolent. Sa tête repose sur le torse de Julien, son bras passe autour de sa taille. Soupirant, Gae se redresse et regarde Julien d’un air penaud. « Hum … Je me suis endormi je crois. Désolé vraiment. Le film est fini ? » S’étirant il passe une main dans ses mèches brunes. Il est moins fatigue même si ce n’est pas encore la grande forme. Mais il a mieux dormi là que ces dernières années. Être avec quelqu’un l’apaise. Surtout quand c’est Julien. « Quelle heure est il d’ailleurs ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Gaelien#2] Avec toi je me sens bien   Mar 24 Juil - 14:25




Gaelan & Julien
Avec toi je me sens bien

Alors que vous avez discuté l'un et l'autre de vos diverses craintes vis-à-vis de cette nuit que vous allez passer ensemble voilà que ton homme finit par s'endormir dans les bras de Morphée ou plus précisément dans les tiens. Tu le regardes dormir tout en regardant par moment le film aussi. A un moment donné ton homme bouge et ce n'est plus toi qui a ta tête collée contre son torse mais bien l'inverse. Pendant son sommeil il a parlé aussi. Il a dit qu'il était amoureux, tu ignores a qui il parlait dans son sommeil, qui hantait ses rêves pour qu'il parle d'une telle façon mais tu sais très bien qu'il parlait de toi quand il a dit qu'il est amoureux de quelqu'un. Tu poses alors tes yeux sur lui tandis que tu le sens se réveiller et visiblement chercher où il se trouve « Hum … Je me suis endormi je crois. Désolé vraiment. Le film est fini ? » Tu acquiesces aussitôt tout en caressant ses cheveux tendrement « oui il est terminé depuis quelques minutes. » Tu dis en souriant tendrement à ton amoureux tandis que tu le dévisages longuement alors qu'il reprend la parole « Quelle heure est il d’ailleurs ? » Tu souris face à ses mots, la confusion de quand on se réveille est toujours amusante selon toi et lui il est vraiment attendrissant. « Tout juste dix-huit heures. Je comptais attendre que tu te réveilles pour ensuite préparer le repas mais je suppose que tu n'as pas trop faim vu que tu viens de te réveiller, hein ? » Que tu demandes en souriant à ton homme tandis que tu déposes un rapide baiser sur ses lèvres.

Alors que tu te détaches de lui tu t'éloignes jusqu'au bas de ta maison et files dans la cuisine où tu regardes ce que tu as en premier temps dans le congélateur mais rien ne t'inspire parmi tout ceci, tu ouvres alors le frigo et encore une fois rien ne t'inspire. Tu ouvres alors les placards et tu vois plusieurs boîtes de pâtes, tu souris alors en te disant que les tomates que tu as vu dans le frigo et la viande hachée dans le congélateur feront largement l'affaire pour votre repas de ce soir. Tu vas préparer des spaghettis bolognaise comme tu sais très bien les faire. Alors que tu sors une boîte de spaghettis, des tomates, des champignons et la fameuse viande hachée tu sens qu'on t'observe, tu te retournes méfiant et quand tu vois ton homme qui te fixe parmi l'ouverture de la cuisine américaine tu souris, t'es soulagé, tu craignais qu'il ne s'agisse d'un cambrioleur et cette idée t'a effrayé un instant « j'ai envie de préparer le repas de ce soir. Rien ne nous empêchera de manger plus tard mais j'avoue que j'ai envie de cuisiner. Et je vais voir pour préparer un dessert. Qu'est-ce qui te plairait ? Un gâteau ? Une tarte ? Dis moi tout. » Que tu dis à ton homme tout en allant le rejoindre dans le salon puis tu te serres contre lui en caressant ses cheveux tendrement. « T'as bien dormi ? » Demandes-tu d'une voix douce tandis que tu continues de le serrer contre toi en gémissant ton bonheur...


Revenir en haut Aller en bas

Je suis arrivé à Zagreb le : 13/06/2018 J'ai posté un total de : 103 kunas en banque. On me dit que : Andy Biersack. Je crédite : Hungryavatars (avatar), Ilyria (gif). donc j'ai : 27 ans. à : Trešnjevka. La classe hein ! Côté cœur je suis : Récemment en couple. avec : Julien. Me, myself and i :
En cours,
Gaelien 2
Leïla 1
Tobias 1
Terminés,
Gaelien 1



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Gaelien#2] Avec toi je me sens bien   Mar 24 Juil - 17:46

Tout est assez confus dans son esprit alors qu’il ouvre les yeux. Pendant quelques secondes, Gaelan ne sait pas où il se trouve. La où repose sa tête, ça n’a pas la même saveur que son oreiller même si c’est plutôt confortable. Il lui faut quelques minutes pour se souvenir et il relève les yeux vers Julien, s’excusant de s’être endormi. Il ne pensait sincèrement pas fermer les yeux même s’il doit bien avouer qu’il a mieux dormi là que ces dernières années. Julien ne tarde pas à lui répondre que oui, le film est fini depuis quelques minutes. Mince … Lançant un sourire quelque peu gêné, Gaelan préfère demander quelle heure il est. Mais quand la réponse tombe, il fait la grimace intérieurement. Haussant les épaules, il soupire un peu tout en se passant une main sur le visage pour se réveiller. « Je sais pas trop je dors encore à moitié là … donc comme tu veux pour le repas. » Grimaçant il espère que Julien ne va pas lui en vouloir d’avoir dormi autant. Il aurait vraiment aimé suivre le film mais la fatigue a été plus forte.

Julien quitte la chambre sûrement pour se rendre à la cuisine. Gae attend encore un peu, restant allongé sur le lit le temps de se réveiller pleinement. Observant tout ce qui se trouve autour il sourit. C’est le style de chambre qu’il s’était imaginé pour son homme. Simple mais joli. Rien à voir avec la sienne peinte dans des tons gris délavé. Il n’a pas eu le temps ni les moyens de refaire la décoration de son appartement. Mais les tons sombres sur les murs lui plaisent alors il les laisse malgré tout. Au bout de quelques minutes, il se redresse. Laissant ses baskets dans la chambre, il se dirige en chaussettes vers le couloir. Mais il ne sait plus trop le chemin, simplement qu’il faut redescendre par l’escalier. Arrivé en bas, il se fit au bruit qu’il entend et par chance, retrouve la cuisine sans se perdre. S’appuyant contre la contour de la porte, il observe Julien qui s’affaire en cuisine. Tellement adorable. Au fond de lui, Gae se demande ce que le blond lui trouve. Il n’est pas doué avec les mots, les sentiments, la cuisine ou quoi et en plus il est pessimiste à souhait. Mais apparemment Julien a vu quelque chose d’autre en lui. Se rendant compte de sa présence, Julien se tourne. Gaelan lui sourit s’avançant dans la pièce. « Le dessert que tu aimes le plus cuisiner. » Réponse simple mais qui va permettre au croate de le découvrir un peu plus. Le blond vient se blottir contre lui. C’est une sensation étrange pour Gaelan qui se retrouve plus petit. Mais ça lui plaît. Soupirant contre le torse de son homme, il sourit doucement. « En toute honnêteté ça faisait très longtemps que je n’avais pas dormi aussi bien. Bien sûr que cette nuit je vais tomber comme un Loir, mais … Oui j’ai bien dormi. » Du bout des doigts, il caressé le dos de son homme avant de se reculer au bout de quelques minutes. « Je peux t’aider à quelque chose pour le repas ? Même si je suis une vraie quiche et que même faire cuire des pâtes j’arrive a louper. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Gaelien#2] Avec toi je me sens bien   Mar 24 Juil - 19:01




Gaelan & Julien
Avec toi je me sens bien

Le fait est qu'il se soit endormit ne te dérange pas le moins du monde à la limite tu en as même profité pour le mater pendant qu'il dormait. Quand il dort ton homme il est paisible, c'est le seul moment où il semble vraiment bien, sans prise de tête, sans inquiétude, sans rien et t'es heureux d'avoir assisté à ça. Et quand enfin il se réveille il semble réellement déboussolé de s'être endormit aussi soudainement et ne sait plus où il se trouve il paraît même surprit de te voir là juste à côté de lui, tu tentes de l'aider à retrouver ses repères et tu lui demandes s'il veut manger « Je sais pas trop je dors encore à moitié là … donc comme tu veux pour le repas. » Tu souris face à ses mots et tu acquiesces « pas de soucis ne t'en fais pas Mamour. Prends le temps qu'il te faut pour te réveiller. » Dis-tu en souriant tandis que tu caresses son visage de poupon tendrement.

Au bout d'un moment tu quittes la chambre sans un mot direction la cuisine. Tu as supposé que ton homme comprendrait que tu allais préparer votre repas vu que tu en parlais un petit peu avant mais voilà une fois que tu fus descendu tu t'es tout de même demandé s'il n'allait pas s'imaginer des choses, croire que tu lui faisais la gueule ou on ne sait quoi. Te voilà qui culpabilise tandis que tu cherches quoi faire pour le repas. Ce n'est qu'au bout d'un moment que tu sens une présence juste derrière toi d'abord inquiet à l'idée qu'un cambrioleur se soit introduit chez toi tu finis par être rassuré en te retournant et en voyant ton homme debout devant toi en chaussettes tu souris et files vers lui en le serrant dans tes bras lui demandant également ce qu'il aimerait que tu prépares comme dessert « Des cookies ça te plairait ? » Tu proposes motivé à lui faire plaisir tandis que tu le dévisages longuement de tes yeux bleus. Au bout du compte tu finis par le questionner sur sa petite sieste de tout à l'heure, cherchant à savoir s'il a bien dormit et sa réponse te touche énormément « En toute honnêteté ça faisait très longtemps que je n’avais pas dormi aussi bien. Bien sûr que cette nuit je vais tomber comme un Loir, mais … Oui j’ai bien dormi. » T'es content c'est clair. L'entendre te dire qu'il dort bien à tes côtés ça te touche énormément. « Je dois être vraiment confortable. A un moment donné tu m'as viré de sur ton torse et t'es venu te poser sur le mien. Ça m'a amusé sur le moment. » Que tu dis en riant tout en restant contre lui tout en lui caressant le dos pendant que ton homme fait de même puis il finit par se reculer « Je peux t’aider à quelque chose pour le repas ? Même si je suis une vraie quiche et que même faire cuire des pâtes j’arrive a louper. » Tu ricanes face à ses mots. Il faut croire qu'il n'est vraiment pas doué en cuisine, il t'a pas mentit visiblement et ça t'amuse énormément. « Je veux bien que tu coupes des tomates en petits dés pendant que je fais cuire les pâtes. Et je veux bien que tu fasses de même avec les champignons. Je vais nous faire des spaghettis bolognaise, ça va ? Tu aimes ? » Tu réponds en souriant tout en l'attirant jusqu'à la cuisine tout en sortant de tes placards les diverses choses qui vont te servir pour faire des cookies plus tard tu te tournes alors vers ton homme te posant une question « pour les cookies tu les préfères comment ? Plutôt pépites de chocolat avec un cœur fondant caramel ou plutôt noix de coco parsemé dessus avec un cœur au chocolat ou encore au fruit ? Genre de la pêche, de l'abricot ou encore de la fraise ? » Tu peux tout aussi bien faire un ensemble de tout ceci mais tu préfères déjà voir ce qu'il préfère et si vraiment le tout lui plaît tu feras un peu de tout. Les cookies tu adores en faire, c'est une ancienne amie du lycée, l'une des rares que tu avais, qui t'a apprit à en faire, elle était américaine et cuisinait divinement bien...


Revenir en haut Aller en bas

Je suis arrivé à Zagreb le : 13/06/2018 J'ai posté un total de : 103 kunas en banque. On me dit que : Andy Biersack. Je crédite : Hungryavatars (avatar), Ilyria (gif). donc j'ai : 27 ans. à : Trešnjevka. La classe hein ! Côté cœur je suis : Récemment en couple. avec : Julien. Me, myself and i :
En cours,
Gaelien 2
Leïla 1
Tobias 1
Terminés,
Gaelien 1



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Gaelien#2] Avec toi je me sens bien   Mar 24 Juil - 19:51

Il faut un peu de temps à Gaelan pour se réveiller totalement. Il observe tout ce qui se trouve dans la chambre, bien plus grande que la sienne ça c’est sur. Mais contrairement au reste de la maison, ici, il s’y sentirait presque totalement à l’aise. Bien sûr ce n’est pas encore le cas, mais avec le temps, il se dit que dans quelques jours, il pourra être complètement lui-même dans cette pièce. Parce que le reste est trop grand et trop… trop tout. Lui n’est pas habitué à une telle luxure si on peut dire. En même temps, il pourrait demander de l’argent à son père mais il préfère mourir plutôt que de le faire. Jamais ô grand jamais il ne veut des nouvelles de cet homme. La preuve il est malade, et malgré tout l’amour que Gaelan porte à sa sœur, il est hors de question qu’il aille le voit malgré ses supplications. Non il a règne cet homme depuis bien des années, de sa vie. Et maintenant qu’il est prêt à toucher le bonheur du bout des doigts, il est hors de question que ce type vienne tout gâcher. Ils partagent peut être le même sang mais les choses s’arrêtent la.

Rejoignant Julien dans la cuisine non sans mal, Gae sourit avant de le serrer à son tour contre lui. Hochant la tête face à sa réponse, il sourit. « Des cookies c’est parfait. Ça fait une éternité que je n’en ai pas mangé. » Changeant de sujet, ils parlent de la sieste improvisé de Gaelan. C’est vrai qu’il a très bien dormi. Souriant avec gêné, il hausse les épaules. « Desolé c’était intentionnel de ma part. Sûrement l’habitude de dormir seul. » se reculant au bout de quelques minutes, Gaelan propose son aide pour le repas malgré sa nullité dans le domaine de la cuisine. Hochant la tête, il sourit. « c’est parfait. » suivant Julien dans la cuisine, Gae se met à table la planche et le couteau devant lui. Relevant la tête il réfléchit quelques secondes. « pépites de chocolat avec cœur fondant au caramel. » Il aime le caramel mais il a surtout vu que Julien adorait ça. Attrapant les tomates, il s’y attaque. Très concentré il essaye de faire de beaux petits dès espérant que ça conviendra à son homme.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Gaelien#2] Avec toi je me sens bien   

Revenir en haut Aller en bas
         

 [Gaelien#2] Avec toi je me sens bien

 Sujets similaires
-
» elle pèse 330kg et elle est belle
» Donde esta la biblioteca? → FT. Edward H. Nicolas
» CHRYSLER VOYAGER 3,3 V6 4x4 LIMITED toutes options!
» "Bien communiquer avec son enfant" de Christel Petitcollin
» LE SENS DES MOTS ou l’art de jouer avec les mots.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit