RSS
RSS



 
Bienvenue aux nouveaux membres sur Rainbow Community !
L’événement spécial Halloween est lancé ici
Le concours d'écriture vous ouvre ses portes juste ici !
Pour finir, la partie débat est ouverte ici !

Partagez | 
         

 ϟ Dr Asrandrel Sariel (mads mikkelsen) - Pseudechis Australis


Je suis arrivé à Zagreb le : 18/03/2014 J'ai posté un total de : 141 kunas en banque. On me dit que : Madds Mikelssen Je crédite : abyss donc j'ai : 57 ans à : Zagreb La classe hein ! Côté cœur je suis : Celibataire Me, myself and i : //



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: ϟ Dr Asrandrel Sariel (mads mikkelsen) - Pseudechis Australis   Ven 27 Juil - 17:26


Asrandrel Sariel
✱ Eh bien ! filles d’enfer, vos mains sont-elles prêtes ?Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ?À qui destinez-vous l’appareil qui vous suit ?Venez-vous m’enlever dans l’éternelle nuit ?  RACINE, Andromaque


Passes ta souris sur la dernière image !


Que pensez vous de Mila Nola ? Et Goran Horvat ? :Il la regarde avec intérêt, loin de s'attacher à son écho, c'est de la voir éclore, il la voit battante et il a toujours apprécié les femmes fortes. Pour le reste, il ne s'y intéresse qu'assez pour être renseigné. Goran quand à lui, il a eu le loisir de le rencontrer. Asrandrel déteste le manque d'élégance et le rudesse du porte-parole de la vielle Croatie qui ne lui inspire qu'un mépris fardé de respect. C'est toujours à contre-coeur qu'il le recoit chez lui, tout autant à son cabinet. Cependant, il ne manque pas de rentrer dans ses bonnes grâce, mais ainsi va le monde quand on fait partie d'une certaine classe sociale.  
Quelle est votre position sur la cause LGTB+ ? Peu ou pas impliqué, Asrandrel voit ces problèmes de la même manière qu'il voit le monde, avec l’œil analytique et sceptique du scientifique.
pourquoi êtes-vous à zagreb et comment êtes-vous arrivés là ? Il était question de le retrouver, de chasser dans les vielles odeurs de pierres une autre odeur plus familière. Bien qu'il ait remonté la piste, il lui a échappé à nouveau. Alors il s'est armé de patience, de toute manière sa carrière lui avait déployé un large réseau, tant dans le domaine médical, scientifique et l'élevage que ses autres activités plus lucratives. S'installer, s'insérer, s'intégrer et monter une par une les marches de la belle société de Zagreb n'a pas été difficile.
dans quel groupe souhaiteriez vous être et pourquoi ? Les neutres, parce qu'on ne peut pas le targuer d'être ignorant, il ne l'est qu'en peu de choses mais celles de la nature humaine n'en font pas partie. Pour des raisons évidentes dûes a son statut de psychiatre, mais aussi de part sa fascination pour l'observation des instincts et fonctionnements cognitifs et coercitifs.
quel est votre avis sur les différents groupes (militant, neutre, ignorant, opposant) ? Il ne range pas les gens dans des cases, pour lui, les autres quels qu'ils soient ne sont que des humains, en soit, des amas de chairs, d'os et d'instincts interagissant avec leurs monde d'une manière propre a chacun. Et bien que conscient de cette individualité, la sienne les surpasse tous. Alors il ne met pas d'échelle et n'estime personne en fonction d'idées préétablies, il observe, analyse, décante, et il voit ensuite.
A Zagreb, 9 habitants sur 10 se déclarent catholiques. Quelle est donc votre confession ?    S'il a reçu une éducation chrétienne protestante, il s'est tourné plus tard vers le catholicisme avant d'abandonner la bible pour un agnosticisme scientiste très personnel, tendant presque vers l'athéisme. Il n'en demeure pas moins fasciné par l'impact qu'a la religion sur la civilisation humaine.


Informations générales


Nom Sariel Prénom Asrandrel pour certains, Asriel pour d'autres.  Date de naissance 02/08/1961 Age 57 ans Nationalité Australienne Origines Australiennes Orientation sexuelle non définieStatut En chasseMétier ou études Psychiatre, chimiste, consultant en criminologie, éleveur de reptiles et producteur de venin. Zone du travail Maksimir Quartier de résidence Maksimir Statut financier Très aisé

Caractère & Particularités

C'est un homme analytique, figé, froid, prédateur. Il arpente le monde d'un regard scalpel, la lame d'une pupille qui se croit omniscient. L'apparence est avenante, les masques sont multiples, le reflet modelable d'un être aux facettes multiples. Vaporeux comme la fumée, qu'on croit saisir, mais qui nous échappe, toujours. C'est un joueur qui aime la sensation du risque lors-ce qu'elle est contrôlée. Il contrôle tout, de toute manière. Égocentrique et narcissique, sa complaisance n'a d'égale que son mépris de l'autre. Pourtant, de premier abord, on le croit sociable, on le sent charmeur, intelligent, perspicace, surement un peu trop renseigné. Il a cette diction particulière, ce ton fluide, rythmée pour vous apaiser, comme s'il tentait toujours de vous hypnotiser. Cruel, pour sûr, sadique, un peu. Sa relation avec ses clients n'induit aucune humanité sinon celle de l'observation. S'il est connu et reconnu pour plusieurs de ses recherches et que la plupart de ses billets se vendent chers dans les journaux de psychiatrie et de psychologie, ses motivations sont toutes autres. Il en va de même pour ses lubies animales et végétale, ayant pour accord de coeur la violence et la singularité des venins, pouvant presque trahir ses autres activités, mais jamais trop. Il est intouchable, il a brouillé toutes les pistes, il a pensé a tout. Les fils de sa toile ont la perfection géométrique des formes vectorielles. Il est bien sûr parfaitement conscient de ce qu'il est, de ce qu'il fait, de ce que cela signifie, mais trop en dehors des conventions ou en dedans de ses troubles antisociaux pour prendre en compte ses réflexions. Il est mystère et labyrinthe.



Mads Mikkelsen

pseudo Abyss Age 23Comment es-tu arrivé ici ? Un jour j'suis arrivé. J'suis jamais repartiTon avis sur le forum ? bwarf Veux-tu voir la "partie câline" ? Je  craint que ce ne soit nécéssaire, oui.



Dernière édition par Asrandrel Sariel le Ven 27 Juil - 20:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Je suis arrivé à Zagreb le : 18/03/2014 J'ai posté un total de : 141 kunas en banque. On me dit que : Madds Mikelssen Je crédite : abyss donc j'ai : 57 ans à : Zagreb La classe hein ! Côté cœur je suis : Celibataire Me, myself and i : //



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ϟ Dr Asrandrel Sariel (mads mikkelsen) - Pseudechis Australis   Ven 27 Juil - 17:26



 
Pseudechis Australismiel et venin


L’Homme avait été un enfant un jour. Même  si l’enfant qu’il était n’est plus aujourd'hui qu’une poussière au fond de sa mémoire, une genèse étrange, il n’en demeure pas moins qu’il avait été cet enfant. C’était un enfant solitaire, un de ces gamins au coin des pièces, dans l’ombre. Pourtant il n’avait pas la discrétion des autres enfants vaporeux dans son genre, non. Lui était spécial, et cette singularité se remarquait. Non pas qu’il ai été difforme, handicapé ou bien tout simplement laid, non, il y avait juste chez cet enfant une sensation étrange et malaisante. Cela tenait à son regard : ses iris gris vous découpait et ses prunelles vous analysait. Il avait une répartie fantastique et une intelligence hors norme qui fut très vite remarquée. Si son cursus scolaire était parfait, sa vie sociale était un néant. Il n’avait pas d’amis, tout justes des connaissances, ou des enfants dont il s’imposait la présence pour que ses parents le laisse tranquille. Lui il avait d’autres genre d’amis. Il aurait pu être un enfant harcelé, il ne l’avait pas été. Les autres enfants avaient peur de lui. Les adultes eux, étaient conquis par l’éloquence brillante de ce bout de choux surdoué. Lui n’avait pas d’amis enfant, pas d’amis adulte non. Lui, il avait d’autres genre d’amis. Il allait les attraper dans la propriété qui bordait l'immense maison familiale à quelques kilomètres de Brisbane. Ensuite, il les cachait dans de grandes caisses de verre qu’il fermait avec des planches de bois qu’il perçait de trous. C’était des serpents de Mugla, des mygales, des veuves noires. Et s’il faisait très attention a ne pas se faire piquer ou mordre, à porter des gants en cuir et des pantalons trop longs, s’il protégeait son visage avec un masque, il n'en demeure pas moins qu’il était surement chanceux de ne pas y rester vu les conditions de maintenance très précaires qu’il pratiquait. La plus part des serpents finissaient d’ailleurs souvent par s’enfuir.

L’enfant a grandi, les parents ont trouvé les cachettes. Il a une ferme maintenant, avec une salle d’élevage. Il a plus d’amis mais renie tout contact avec le reste de la gente humaine, si ce n'est, ceux obligés de ses parents ou de ses professeurs. Il a quitté le cursus scolaire normal pour intégrer un préceptorat d'exception. Les qualités de réflexion mathématique se mêlaient chez cet enfant à un sens artistique aigu et un goût profond pour la connaissance, faisant de lui l’un de ces monstres prodiges dont on parle parfois à la télévision.


1989

La longue procession vêtue de noir avance. Le ciel était couvert ce jour-là, le beau monde de Brisbane était là, ainsi que quelques éminentes personnes de Sidney et même certains membres de la chambre des Lords. Si certains pleuraient, d'autres affichaient un air neutre, légèrement émus, tout en gardant leur allure altière. Le fils de la défunte était en tête de procession avec son père, il regardait le cercueil sans qu'aucune émotion ne trahisse son visage froid ; les traits de son visage étaient d'une neutralité dérangeante dans ce contexte.
Il lisse la veste de son costume et laisse parler les gens. Il n'intervient pas, il n'y aura pas de discours larmoyant, pas de souvenirs tendres ni d'anecdotes drôles. C'est comme s'il était étranger à tout ça. On pourrait penser qu'il s'y était préparé, que les maladies qui dévoraient le corps de sa mère avaient tendu leurs ombres depuis bien longtemps et qu'il avait déjà fait son deuil. Mais c'était faux, Asrandrel ne ressentait rien sinon un ennui profond. S'il avait ressenti une vague émotion, c'était quelques jours plus tôt, quand il lui avait amené sa dernière tasse de thé avant qu'elle ne s'endorme a jamais.

C'est avec cette même indifférence qu'il reçut ses doctorats quelques jours plus tard. Là où certains auraient vécu une épiphanie, l'aboutissement d'années de labeur, lui ne ressentait qu' un profond mépris pour les autres étudiants autour de lui. Bien que cela n'apparaissait pas dans son comportement, il méprisait ce professeur qui le félicitait, celui là même qui l'avait formé aux techniques coercitives. L'inspecteur qui avait suivi son stage et ses consultations à la criminelle l'intéressait déjà plus.
En effet, au cours de son cursus -il cumulait deux thèses à la fois, la première en chimie, l'autre en psychiatrie- il était parti intégrer en tant que consultant la brigade criminelle de Sydney où il avait observé et même participé aux interrogatoires et aux méthodes qui leur sont liées, tentant par là même lorsqu'il en avait la possibilité ou le droit ses propres méthodes.

1990

Les immenses cheveux noirs, marée d'onyx lisse et brillante, ont été noués au-dessus de la tête en un chignon compliqué, son visage peint de blanc en rendant l'éclat encore plus mordant. Le maquillage de ses yeux bridés les rendaient reptiliens tant leur iris tendaient vers le jaune. Il se décida : il l'appellerait habu, comme les vipères des îles Ryukyu. Car c'est qu'elle était à ses yeux  et ce pourquoi il la voulait tant. Elle se déplaçait dans l'air, fine et fatale, fine et glaciale. Ses yeux jaunes pénétraient chaque choses. Les reflets de son obebe aux couleurs pâles comme l'hiver quand il tombe sur Kyoto marquant selon la tradition geisha son âge avancé pour sa profession la rendaient presque erratique dans les éclats argentés du soir. Du haut de ses 35 ans, ce serpent fatal attira un autre serpent. Asrandrel la voulait, non par le corps ni par le coeur, mais par l'esprit. Bien qu'être de chair et donc enclin aux turpitudes des désirs, le Docteur Sariel n'en restait pas moins une créature d'esprit qui ne se laissait pas guider par les bassesses du corps. Son intellect supérieur considérait son corps comme un outil, sinon un moyen. Les dédales compliqués de sa réflexion, labyrinthe infini, ne considéraient pas le sexe comme une nécessité, ni même comme un besoin. Bien que cela lui coûta cher, il acheta la chasteté de cette femme aux prix qu'elle valait. Il défit l'obebe sans lubricité, mais avec la fougue de l'exaltation. Elle lui appartenait, il était son possesseur comme il possédait ses bêtes et si pour l'instant il allait asseoir sa propriété sur son corps, ce qui l'intéressait vraiment, c'est d'être le maître de son esprit. Aussi, le mariage qu'il prévoyait avec elle allait asseoir sa position, car le nom de famille de la geisha était Shinoda pour certains, Tsukasa pour d'autres. La découverte des vallons de neiges de son corps d'albâtre lui donnaient la même impression que quand il ouvrait un de ses magnifiques manuscrits aux pages blanches. Il serait l'encre, son corps serait la plume et il couvrirait ces pages-là, oui, il donnerait substance et échos, immortalité à ce corps, a cette âme, à cette femme.

1995

Je l’ai trouvé échoué sur la plage,
il était là, bourgeon d’écume.


Il fait beau, la chaleur du Sud pèse de tout son poids, à peine troublée par le souffle discret du Mistral et les quelques bises marines qui viennent s'échouer sur la plage ondulant l'ondée de quelques vaguelettes comme des dents de couteau saignantes d'écume. La plage est bondée, les gens vivent leur été, au bord de la mer le jour de la Sainte Sarah. Les gitans se sont regroupés, les enfants courent, jouent et rient, autour d'eux, les Français et les touristes ont laissé un cercle de plage blanche et vide, comme une barrière entre eux et ces gens. C'est là que se dresse un homme en costume couleur sable à peine plus sombre que les dunes autour de lui. Il est pieds nus et il regarde l'endroit précis où l'horizon mélange la mer et le ciel. Aujourd'hui, il est content.
Aujourd'hui, il allait avoir un enfant, un héritier. Il allait avoir un écho.
Il a les yeux verts de sa mère. On ne voit que ça, entre ses mèches pâles, presque blanches comme les pétales d'une rose ou parlerait non pas la rosée, mais deux gouttes d'absinthe. Il s'appellera Absynthe.

2014 Zagreb

Il a flairé son odeur quelque part, une bribe, un écho, un "il parait", des murmures, il a retrouvé sa trace. Son âme si froide, son âme, elle brûle, il le sent. Il est là, quelque part, le vent charrierait presque son parfum, s'il fermait les yeux assez longtemps, il aurait l'impression de le sentir.

[...]

2015

Il s'est envolé à nouveau, il a pris la poudre d'escampette. Cette fois il ne le cherchera pas.  Parce qu'il reviendra, il le sait, il y a Louis, il y a le morceau de vie, le morceau d'illusion qu'il avait commencé à se créer ici, il  a laissé des racines, alors il reviendra. Le bon William se fait vieux, et puis il y a Monsieur Achéron. Qui sait ce qui peut arriver à Monsieur Achéron ? Absynthe reviendra, il en est sûr. Alors il s'installe, il s'incruste, il s’insère parmi les pierres de la ville, Lui, modelable comme toujours, titan d'argile. Et il attend.

Le serpent se cache sous la roche, il lèche le monde, le monde goutte le silence. Il attend. Il est patient.



NDA:

La suite de son histoire ne sera pas explicitée ici pour laisser un voile de mystère sur cet homme énigmatique. Certains passages ont été volontairement éludés, d’autre sont incomplets. Il sera à la discrétion de ceux qui vaudront rp avec lui de découvrir les différents aspects de son histoire et de sa personne. Si néanmoins vous êtes curieux, la fiche d'Absynthe Cinabre et de Louis Achéron pourront vous donner des pistes. Mais ne vous méprenez pas, la vérité n’est pas ce qu’elle semble être.
 

(c) abyss


Dernière édition par Asrandrel Sariel le Ven 27 Juil - 20:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Je suis arrivé à Zagreb le : 30/03/2018 J'ai posté un total de : 476 kunas en banque. On me dit que : Julien Doré Je crédite : Fae pour l'avatar. MORPHINE pour les images de ma signature et CRIMSON DAY pour le codage de ma signature. donc j'ai : 35 ans à : trešnjevka La classe hein ! Côté cœur je suis : célibataire Me, myself and i :





Kieran ♥️ Le plus beau.
Matea Colocataire 1
Stacey Cliente
Gaelan Voisin
Anja Ma petite soeur
Jouni Mon meilleur ami



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ϟ Dr Asrandrel Sariel (mads mikkelsen) - Pseudechis Australis   Ven 27 Juil - 17:40

Je te dis plus bienvenue...attention aux codes monsieur lz docteur ! La partie info a des petits bugs haha.





Smile at the sun, cry with the stars
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ϟ Dr Asrandrel Sariel (mads mikkelsen) - Pseudechis Australis   Ven 27 Juil - 18:35

Re-bienvenue Chouchou amuse toi bien avec ton psychopathe
Revenir en haut Aller en bas

Je suis arrivé à Zagreb le : 13/06/2018 J'ai posté un total de : 103 kunas en banque. On me dit que : Andy Biersack. Je crédite : Hungryavatars (avatar), Ilyria (gif). donc j'ai : 27 ans. à : Trešnjevka. La classe hein ! Côté cœur je suis : Récemment en couple. avec : Julien. Me, myself and i :
En cours,
Gaelien 2
Leïla 1
Tobias 1
Terminés,
Gaelien 1



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ϟ Dr Asrandrel Sariel (mads mikkelsen) - Pseudechis Australis   Ven 27 Juil - 18:51

Re bienvenue avec ce personnage! :)
Revenir en haut Aller en bas

Je suis arrivé à Zagreb le : 10/03/2014 J'ai posté un total de : 902 kunas en banque. On me dit que : Leonardo Dicaprio Je crédite : moi donc j'ai : 25 à : domicile La classe hein ! Côté cœur je suis : libre et prisonnier. Me, myself and i : "Tout enfant est ainsi confondu la première fois qu'on le traite arbitrairement. S'il vient à vous, il estime avoir droit, par-dessus tout, à la justice. Si vous vous montrez injuste envers lui, il ne cessera pas de vous aimer mais il ne sera plus jamais le même. Nul n'oublie la première injustice" J.M Barrie



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ϟ Dr Asrandrel Sariel (mads mikkelsen) - Pseudechis Australis   Ven 27 Juil - 20:33

Appeler Asrandrel Chouchou, c'est flippant Julien j'te jure yesy
J'te dis pas bienvenue mais plutôt crèves en enfer ahan!


"J'aimerais qu'on s'en aille, s'enfouir au plus profond des bras de la terre, entre les doigts des arbres immenses. Mais on ne pars pas, sinon la route serait morte, si on partait, qu'on claquait juste la porte. Alors je t'aime ce soir aussi fort que je veux t'aimer tout les prochains soirs, comme si ce premier soir était le dernier de mes soirs, comme si la moire de ton corps était le doux baiser de ma mort. J'aimerais être assez grand pour te porter sur mon dos. Il n'y a pas de serpents dans le ciel."
E.G.

Revenir en haut Aller en bas

Je suis arrivé à Zagreb le : 11/06/2018 J'ai posté un total de : 66 kunas en banque. On me dit que : Max Riemelt Je crédite : Alexis (avatar) donc j'ai : 31 à : Zagreb La classe hein ! Côté cœur je suis : amoureux avec : Hyacinthe


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ϟ Dr Asrandrel Sariel (mads mikkelsen) - Pseudechis Australis   Ven 27 Juil - 20:34



J. Rasmussen
va niquer des races. Cordialement.
©️️Laxy dunbar
Revenir en haut Aller en bas

Je suis arrivé à Zagreb le : 18/03/2014 J'ai posté un total de : 141 kunas en banque. On me dit que : Madds Mikelssen Je crédite : abyss donc j'ai : 57 ans à : Zagreb La classe hein ! Côté cœur je suis : Celibataire Me, myself and i : //



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ϟ Dr Asrandrel Sariel (mads mikkelsen) - Pseudechis Australis   Ven 27 Juil - 20:48

c'est presque finit <3 me manque plus que le caractère.

EDIT ABSYNTHE : ET UNE GROSSE CORRECTION ORTHOGRAPHIQUE
EDIT: d'où tu m'édite toi.


Revenir en haut Aller en bas

Je suis arrivé à Zagreb le : 10/03/2014 J'ai posté un total de : 902 kunas en banque. On me dit que : Leonardo Dicaprio Je crédite : moi donc j'ai : 25 à : domicile La classe hein ! Côté cœur je suis : libre et prisonnier. Me, myself and i : "Tout enfant est ainsi confondu la première fois qu'on le traite arbitrairement. S'il vient à vous, il estime avoir droit, par-dessus tout, à la justice. Si vous vous montrez injuste envers lui, il ne cessera pas de vous aimer mais il ne sera plus jamais le même. Nul n'oublie la première injustice" J.M Barrie



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ϟ Dr Asrandrel Sariel (mads mikkelsen) - Pseudechis Australis   Ven 27 Juil - 20:58

Va mourir


"J'aimerais qu'on s'en aille, s'enfouir au plus profond des bras de la terre, entre les doigts des arbres immenses. Mais on ne pars pas, sinon la route serait morte, si on partait, qu'on claquait juste la porte. Alors je t'aime ce soir aussi fort que je veux t'aimer tout les prochains soirs, comme si ce premier soir était le dernier de mes soirs, comme si la moire de ton corps était le doux baiser de ma mort. J'aimerais être assez grand pour te porter sur mon dos. Il n'y a pas de serpents dans le ciel."
E.G.

Revenir en haut Aller en bas

Je suis arrivé à Zagreb le : 30/03/2018 J'ai posté un total de : 476 kunas en banque. On me dit que : Julien Doré Je crédite : Fae pour l'avatar. MORPHINE pour les images de ma signature et CRIMSON DAY pour le codage de ma signature. donc j'ai : 35 ans à : trešnjevka La classe hein ! Côté cœur je suis : célibataire Me, myself and i :





Kieran ♥️ Le plus beau.
Matea Colocataire 1
Stacey Cliente
Gaelan Voisin
Anja Ma petite soeur
Jouni Mon meilleur ami



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ϟ Dr Asrandrel Sariel (mads mikkelsen) - Pseudechis Australis   Ven 27 Juil - 21:38

Le mec fais une fiche et il nous demande de la corriger il rêve trooooop ! xD





Smile at the sun, cry with the stars
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ϟ Dr Asrandrel Sariel (mads mikkelsen) - Pseudechis Australis   

Revenir en haut Aller en bas
         

 ϟ Dr Asrandrel Sariel (mads mikkelsen) - Pseudechis Australis

 Sujets similaires
-
» (M/LIBRE) MADS MIKKELSEN •• there's a limit to your love
» Fiche d'élevage : Candoia Bibroni Australis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit