RP LIBRES
TOUS LES RPS LIBRES!

(MINI EVENT) fête de la musique
Voilà comment je vois les choses. (Louis)
[Gaelien#1] Première rencontre
RSS
RSS



 
Bienvenue aux nouveaux membres sur Rainbow Community !
Vous trouverez l'annonce de mi-maj ici
Ainsi que l’événement de la fête de la musique ici !

Partagez | 
         

 [Gaelien#1] Première rencontre


Je suis arrivé à Zagreb le : 09/06/2018 J'ai posté un total de : 312 kunas en banque. On me dit que : Henrik Holm Je crédite : Chouchou ♥ donc j'ai : Dix-huit ans. à : Dangerous | David Guetta La classe hein ! Côté cœur je suis : en couple avec : Gaelan Me, myself and i : + Jurèbe#2
+ Gaelien#2
+ Évent


Terminés :
Jurèbe#1
Jurèbe#1~Hot
+ Gaelien#1



Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
MessageSujet: [Gaelien#1] Première rencontre   Lun 9 Juil - 17:30


Première rencontre.

Cela fait environ deux mois que tu discutes avec un jeune homme sur Ginder, il s'appelle Gaelan et est originaire de Zagreb, tout à fait charmant, ouvert à la discussion avec un physique qui te plaît bien. La discussion se tourne généralement sur les livres que vous avez lu toi et lui ou encore sur vos propres vies. Pour l'heure tu ne connaissais pas encore très bien son passé mais tu sens bien qu'il te ressemble beaucoup, sa façon de s'exprimer face à divers sujets te semble assez logique quant au fait que vous avez bien plus en commun que vous ne l'imaginez. Et aujourd'hui justement vous devez vous croiser dans une pâtisserie de la ville que vous appréciez tous les deux. Autant dire simplement que tu es vraiment nerveux face à votre future rencontre mais au fond de toi tu sais très bien que ça se passera bien. Jusqu'à présent il t'a toujours semblé être un type tout à fait normal. Il n'a d'ailleurs jamais cherché à te faire des propositions coquines pour aller au lit avec lui. Tu lui as dit plus d'une fois être vierge et souhaiter le rester encore un moment. Au bout du compte tu n'es pas resté vierge très longtemps vu que tu as couché il y a quelques jours avec Érèbe ton plus précieux ami. Depuis vous vous croisez à quelques reprises, couchant toujours ensemble. Mais ce n'est pas pour autant une relation ambigüe, il restera toujours la personne la plus importante de ta vie mais ne sera jamais plus qu'un ami extrêmement important à tes yeux. Rien de plus du coup.

Alors que tu arrives à la pâtisserie tu t'allumes une clope en constatant que ton ami n'est toujours pas arrivé et tu stresses d'avance. T'es vraiment anxieux, tu as peur de ne pas lui plaire, que tu sois beaucoup trop grand pour lui. Il faut dire qu'avec ton mètre quatre-vingt-dix tu attires facilement l'attention. Enfin, tu es complètement stressé pour le coup. Tu te questionnes énormément sur ce qu'il va se passer quand vous allez vous voir, tu te demandes également comment tu dois le saluer, si tu dois lui claquer une bise ou alors lui serrer la main, le serre dans tes bras ou on ne sait quoi encore. Oui tu te poses certainement beaucoup trop de questions mais tu ne peux t'empêcher de te dire que ce type te plaît et que tu veux les choses comme il se doit. Ainsi lorsque tu vois une silhouette s'approcher de toi tu souris en constatant qu'il s'agit de ton ami. Tu t'approches à ton tour de lui et une fois que tu fus devant lui tu lui fais un rapide câlin. Au final c'est venu naturellement comme si vous vous connaissiez depuis vingt ans alors que pas du tout. Tu le relâches alors en lui souriant tendrement « Je suis content de te voir. Comment vas-tu ? » Dis-tu d'une voix douce dans un croate approximatif tandis que tu plonges tes yeux bleus dans son regard tout aussi clair que le tiens...
Gaelan & Julien

BlondieNate
Revenir en haut Aller en bas

Je suis arrivé à Zagreb le : 13/06/2018 J'ai posté un total de : 51 kunas en banque. On me dit que : Andy Biersack. Je crédite : Blondienate (avatar), Ilyria (gif). donc j'ai : 27 ans. à : Trešnjevka. La classe hein ! Côté cœur je suis : Célibataire endurci. Me, myself and i : Gaelien



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Gaelien#1] Première rencontre   Lun 9 Juil - 22:37


Première rencontre.


Deux mois. Voilà le temps qui s’est écoulé depuis qu’il s’est mis sur cette application. Une simple inscription pour qu’Heather lui lâche la grappe et arrête de lui répéter qu’il retombera amoureux un jour. Lui-même pensait se désinscrire dès que sa sœur aurait le dos tourné. Mais voilà, un message, un profil, une personne différente de ce qu’il a connu et deux mois s’étaient écoulés, sans qu’il ne quitte l’application. C’est que le temps est passé vite. Voilà la seule chose que Gaelan arrive à se dire. Et aujourd’hui, c’est le jour J. Ils doivent se rencontrer. Alors qu’il devrait aller se préparer, le jeune-homme reste allongé sur son lit, à regarder la photo de Julien. Des milliers de questions se bousculent dans son esprit. Est-ce que le courant passera autant une fois face à face ? Est-ce que les tatouages qui recouvrent son corps ne vont pas poser problème ? Est-ce que la différence d’âge ne sera pas trop flagrante ? Est-ce qu’ils vont réussir à se parler ? Et ce n’est que quelques questions, contrairement à tout ce qui traverse son esprit. Une sonnerie le sort de ses pensées et Gae grimace. S’il ne se prépare pas maintenant, il sera en retard. Et vu qu’il ne porte qu’un simple caleçon, il vaut mieux éviter de sortie vêtu de la sorte. Repoussant le drap d’un geste brusque, il se dirige d’un pas trainant vers la salle de bain. Alors qu’il se brosse les dents, son téléphone sonne. Pendant une fraction de seconde, il se dit que Julien annule. Aussi, il lâche sa brosse à dents et court récupérer son téléphone dans la chambre, la bouche pleine de dentifrice. Grimaçant en lisant les quelques lignes, il ne prend même pas la peine de répondre. C’est Heather, comme toujours, qui insiste pour qu’il aille voir leur père. Mais c’est bien hors de question. Retournant dans la salle de bain, il s’habille et regarde son accoutrement. Noir, noir et re-noir. Mais c’est son style bien à lui. Sortant, il tire rapidement le drap de son lit, n’aimant pas faire ce dernier. Ses clés, son téléphone dans les poches, il est prêt à sortir.

Préférant se rendre à pieds à la pâtisserie, habitant non loin, Gaelan ne peut s’empêcher de sentir un frisson lui remontait le long de la colonne vertébrale. Peur ou excitation, il ne saurait le dire. Mais plus il approche du bâtiment, plus il stresse, ce qui est plutôt rare. Maintenant, il se demande comment il va devoir accueillir Julien ? A moins que ce dernier soit déjà là avant ? D’un côté, ça arrangerait Gaelan, qui n’aurait pas à prendre la décision difficile de choisir comment saluer le jeune-homme. Quand il n’est plus qu’à quelques pas, le croate repère la silhouette attendue de loin. Difficile de passer inaperçu en même temps. S’approchant, Gae lui rend son accolade, un léger sourire aux lèvres. Pourquoi s’était-il posé autant de questions, alors que tout était naturel ? Lui rendant son sourire, Gaelan passe sa main dans ses cheveux d’un geste un peu nerveux. « Je vais bien, merci. Et toi ? » Comment ne pas aller bien en même temps ? Le jeune-homme est le seul avec qui Gaelan ne s’est pas montré méfiant. Enfin bien sûr au début, puis les choses sont venues naturellement. « On entre ? » D’un geste de la main, Gae désigne l’endroit. Mais finalement il prend les devants, son côté impulsif ressortant de plein fouet, et ouvre la porte, faisant signe à Julien d’entrer.

Revenir en haut Aller en bas

Je suis arrivé à Zagreb le : 09/06/2018 J'ai posté un total de : 312 kunas en banque. On me dit que : Henrik Holm Je crédite : Chouchou ♥ donc j'ai : Dix-huit ans. à : Dangerous | David Guetta La classe hein ! Côté cœur je suis : en couple avec : Gaelan Me, myself and i : + Jurèbe#2
+ Gaelien#2
+ Évent


Terminés :
Jurèbe#1
Jurèbe#1~Hot
+ Gaelien#1



Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
MessageSujet: Re: [Gaelien#1] Première rencontre   Lun 9 Juil - 23:01


Première rencontre.

T'es stressé ça n'en fait aucun doute. Tu es stressé parce que ce type il te plaît vraiment, il te plaît d'une façon que tu n'as jamais ressenti pour qui que ce soit. C'est à dire qu'il a fallut que tu vois sa photo pour sentir ton cœur battre la chamade, c'est difficile à expliquer pour toi mais tu as eu comme un coup de foudre face à cet homme au look plutôt incroyable. Couvert de tatouages tu te dis que cet homme a son vécu imprégné sur son corps comme toute personne possédant un ou plusieurs tatouages. Toi tu n'en possèdes qu'un seul, le symbole trans que tu as sur le torse. Ta façon à toi d'assumer ta transformation. Tu imagines que c'est la même chose pour toute personne tatouée, qu'on fait graver sur la peau des choses qui sont chères pour nous. Sûrement que tu as raison. Mais ouais ce type dès que tu as vu sa photo il t'a plu, il t'a plu tout de suite et tu ne peux t'empêcher d'espérer que tout se passera bien. Parce qu'en plus d'être un très bel homme il est super gentil, si vous avez été méfiants l'un et l'autre au début maintenant tu lui fais confiance, tu sais que ce type est vrai et qu'il ne va pas chercher à t'emmener dans un coin plus... Plus intime une fois que vous aurez terminé votre rendez-vous dans la pâtisserie. En soit tu sais qu'il n'est pas un pervers et ça te rassure totalement. En vue de ton allergie au latex et ton intolérance aux capotes en général tu n'es pas spécialement rassuré à l'idée de coucher avec quelqu'un d'autre que Érèbe. En lui t'as confiance mais offrir ta confiance sur le plan sexuel en un autre homme pour l'heure ça te semble impossible.

Et justement alors que tu songes à tout ceci voilà que le beau brun arrive, à peine plus petit que toi mais tellement beau. Ses tatouages te font vibrer. Tu le serres dans tes bras et il te serre contre lui en retour, visiblement le fait est que tu sois tactile ne le gêne pas plus que ça. Vous vous relâchez et tu lui demandes comment ça va « Je vais bien, merci. Et toi ? » Tu souris face à ses mots et tu acquiesces comme pour signifier que ça va bien pour toi mais jugeant que ton hochement de tête n'est pas suffisant tu dis « je vais bien. » Et tu souris une fois encore tandis que ton ami te désigne la porte en te proposant « On entre ? » Tu acquiesces une nouvelle fois mais cette fois-ci sans rien dire tandis que tu le suis jusqu'à l'intérieur du lieu. Vous partez vous installer à une table dans un coin un peu tranquille, pour discuter c'est plus simple, une serveuse vient entre temps vous filer une carte de ce qu'ils vendent, vous la remerciez tandis qu'elle s'éloigne. « En toute sincérité c'est la première fois que je viens ici... Tu connais toi ? » Tu espères que oui et tu espères également qu'il te confirmera que les pâtisseries sont bonnes. Soupirant un grand coup tu fixes la carte dont les photos des gâteaux qu'ils font ici sont très appétissantes et tu salives limite devant la carte. Plusieurs choses te font envie c'est très difficile pour toi de te décider ainsi tu poses la carte à plat sur la table tout en fixant ton ami « quelque chose te plaît ? » Que tu demandes par curiosité tout en fixant la carte posée sur la table. Un dessert avec du caramel fudge chaud et du Nutella te fait bien envie et un autre avec du caramel beurre salé et des pêches te fait bien envie aussi. Pas de doute tu es un amoureux du caramel.
Gaelan & Julien

BlondieNate
Revenir en haut Aller en bas

Je suis arrivé à Zagreb le : 13/06/2018 J'ai posté un total de : 51 kunas en banque. On me dit que : Andy Biersack. Je crédite : Blondienate (avatar), Ilyria (gif). donc j'ai : 27 ans. à : Trešnjevka. La classe hein ! Côté cœur je suis : Célibataire endurci. Me, myself and i : Gaelien



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Gaelien#1] Première rencontre   Lun 9 Juil - 23:21


Première rencontre.


Gaelan est stressé. Déjà parce qu’il ne sait pas comment tout va se passer, mais également parce qu’il s’inquiète un peu qu’on le voit en compagnie d’un autre homme. Non pas qu’il est honte … Simplement, vu ce qui s’est passé la dernière fois, il angoisse un peu. On va dire que même s’il n’a fait qu’un an de prison, il n’a pas envie d’y retourner. Surtout que depuis toute cette histoire, Kat’ ne lui a jamais redonné de nouvelles. Il suppose fortement qu’elle est de nouveau avec quelqu’un. Mais dans un sens, Gaelan s’en moque royalement. Il a tourné la page, et c’est peut-être pour cette raison qu’il n’a pas tenté de reprendre contact avec. Il doit encore avoir son numéro dans un cahier d’écriture quelconque, mais ce n’est pas dans ses priorités. Peut-être qu’un jour, il cherchera de nouveau à la joindre. Les mains dans les poches, les questions fusent dans son esprit. Mais dans le fond, il se doute que tout va bien se passer. Pourquoi tout serait différent en l’absence de l’écran qui les sépare ? Au contraire, les choses devraient bien mieux se passer en face à face.

Arrivant sur les lieux, Gae est soulagé de voir que les gestes viennent naturellement. Il avait peur d’être maladroit, ou trop distant ou trop affectueux. Enfin pour cette dernière hypothèse, il fallait y aller, vu qu’il est assez renfermé. Souriant en retour à Julien, le croate ne peut s’empêcher de se dire qu’il est encore mieux en vrai qu’en photo. Réflexion idiote mais pourtant bien réelle. Ouvrant la porte, Gaelan fait signe à Julien d’avancer. Au fond de lui, il veut que cette rencontre se passe bien. Il croise les doigts pour ça. Déjà que ses tatouages n’ont pas rebuté le jeune-homme, ce qui est un bon point, il faut bien l’avouer. Suivant Julien, Gaelan est soulagé de voir une table libre. Il n’avait pas trop envie d’attendre debout qu’une place se libère. Prenant place après avoir retiré sa veste, laissant ses tatouages plus que visibles à cause de son t-shirt à manches courtes, il n’a pas le temps de dire un mot qu’une serveuse arrive, pour leur glisser une carte entre les mains. La remerciant, Gaelan ouvre légèrement, mais il pense prendre la même chose que d’habitude. Relevant les yeux vers Julien, il hoche positivement la tête. « Oui. Je n’habite pas très loin. Et puis, Heather raffole de ces pâtisseries donc je viens lui en acheter assez régulièrement. » Dès leur première discussion, Gaelan lui avait parlé de sa sœur, celle qui était tout pour lui. Aussi, il ne se sent pas le besoin de justifier qui est Heather. Souriant derrière la carte, le croate sait combien il est difficile de choisir quelque chose. « Je vais prendre comme d’habitude. Le dessert aux pommes avec du caramel, qui est en bas de la carte. Et toi, une idée de ce que tu vas prendre ? » Refermant sa carte, Gaelan la pose devant lui. La serveuse revient pour prendre leur commande. Se tournant vers Julien, il lui sourit doucement. « Tu veux boire quelque chose avec ? »
Revenir en haut Aller en bas

Je suis arrivé à Zagreb le : 09/06/2018 J'ai posté un total de : 312 kunas en banque. On me dit que : Henrik Holm Je crédite : Chouchou ♥ donc j'ai : Dix-huit ans. à : Dangerous | David Guetta La classe hein ! Côté cœur je suis : en couple avec : Gaelan Me, myself and i : + Jurèbe#2
+ Gaelien#2
+ Évent


Terminés :
Jurèbe#1
Jurèbe#1~Hot
+ Gaelien#1



Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
MessageSujet: Re: [Gaelien#1] Première rencontre   Lun 9 Juil - 23:35


Première rencontre.

Tes yeux plongés sur la carte tu as du mal à te décider, entre un fondant au caramel fudge chaud et au Nutella, entre la tarte aux fraises accompagnée de caramel, le tarte aux pommes avec le coulis de fruits rouges et tout le reste c'est difficile pour toi de te décider, du coup tu essaies de savoir si ton ami connaît ce lieu et sa réponse ne se fait pas attendre « Oui. Je n’habite pas très loin. Et puis, Heather raffole de ces pâtisseries donc je viens lui en acheter assez régulièrement. » Heather la sœur cadette de ton pote, tu souris en acquiesçant, visiblement il connaît mieux le lieu que toi. Tu dévisages la carte un long moment n'arrivant toujours pas à té décider entre tous ces desserts qui te font de l'œil. Alors tu cherches à savoir ce qui le tente à lui « Je vais prendre comme d’habitude. Le dessert aux pommes avec du caramel, qui est en bas de la carte. Et toi, une idée de ce que tu vas prendre ? » Tu secoues la tête en ricanant « en fait... Tout me plaît c'est... Très difficile de se décider ! » Dis-tu en ricanant tandis que tu poses tes yeux sur la carte, tu fixes le reste de la carte que tu n'as pas regardé et là tout d'un coup un dessert te fait éventuellement envie à savoir une tarte pêche/abricot sur fond de frangipane et accompagné d'une sauce de caramel fudge chaud, tu soupires te disant que c'est l'idée du siècle et c'est précisément à ce moment-là que la serveuse revient vers vous et prend vos commandes, vous lui dites ce que vous voulez tandis que Gaelan te demande si « Tu veux boire quelque chose avec ? » Tu souris à ton ami tout en fixant la carte un bref instant et tu optes pour « un cocktail de fruits fraise, banane et kiwi s'il vous plaît. J'ai du mal avec le croate... » T'es incapable de prononcer le mot qui est écrit pour le nom du cocktail du coup tu montres à la Dame le nom du cocktail et elle acquiesce tout en prenant la commande de boisson de ton ami puis elle s'éloigne de vous.

Tu te tournes alors vers lui en souriant largement. « Je suis désolé. Je suis un peu rouillé avec le croate c'est... Très difficile ! » Dis-tu l'air désolé tout en posant tes yeux sur ton ami tandis que tu poses tes yeux sur lui. « Je suis vraiment content de te voir. Ça fait plaisir après tout ce temps passé ensemble dernière nos mobiles. » Une nouvelle fois tu souris. Ce type t'a toujours beaucoup impressionné. Son savoir vivre, sa gentillesse, tout ça, ça t'a considérablement plu du coup c'est clair que tu apprécies cet homme. Pis quand tu lui as expliqué être trans il ne t'a pas jugé du tout, il t'a accepté tel que tu es. Que des bonnes choses en soit, des choses qui font plaisir à voir toi qui as toujours été jugé et regardé bizarrement juste parce que tu es trans... Pourtant tu n'as rien d'étrange, tu es juste un homme qui a décidé d'être lui-même parce qu'en étant Ariana tu estimais que tu n'étais pas toi-même. Alors peux on considérer que c'est une mauvaise chose ? On peut dire que non, tant que tu es heureux c'est le plus important et la plupart des personnes dans ton entourage se disent la même chose donc en soit c'est tout ce qui compte...
Gaelan & Julien

BlondieNate
Revenir en haut Aller en bas

Je suis arrivé à Zagreb le : 13/06/2018 J'ai posté un total de : 51 kunas en banque. On me dit que : Andy Biersack. Je crédite : Blondienate (avatar), Ilyria (gif). donc j'ai : 27 ans. à : Trešnjevka. La classe hein ! Côté cœur je suis : Célibataire endurci. Me, myself and i : Gaelien



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Gaelien#1] Première rencontre   Mar 10 Juil - 16:03


Première rencontre.


L’avantage d’habiter non loin de la pâtisserie pour Gaelan, c’est qu’il connaît bien l’endroit et ce qu’il propose. C’est pour cette raison qu’il ne prend pas beaucoup de temps à regarder la carte. Il sait déjà ce qu’il veut. Alors certes, il pourrait très bien changer pour une fois, mais il n’en a pas envie. Alors c’est ce qu’il répond quand Julien lui demande ce qu’il va prendre. Comme d’habitude. Souriant face à la réponse du jeune-homme, Gae hausse les épaules. « Oui je me doute. Après prends ce qui te dit le plus aujourd’hui ? Rien ne t’empêche de revenir plus tard pour goûter autre chose. » Une simple suggestion, que lui-même, avait testé par le passé. C’est ainsi qu’il avait découvert le dessert aux pommes et caramel, qui était devenu son préféré en peu de temps. Même si le reste était très bon, aucun doute à avoir là-dessus. La serveuse arrive au même moment, et Gaelan dit ce qu’il veut avant de laisser Julien s’exprimer. Il n’a jamais goûté celui-là, un jour, il se laissera peut-être tenter ! Se tournant vers le jeune-homme, Gaelan lui demande s’il désire boire quelque chose. Après tout, c’est toujours plus agréable. Laissant Julien commander sa boisson, un sourire vient illuminer le visage de Gaelan. Il trouve ça vraiment mignon la façon dont il a du mal à s’exprimer en croate. Mais ce n’est nullement pour se moquer. Commandant la même chose, Gae laisse la serveuse s’en allait.

Ne sachant pas quoi dire, Gaelan laisse un silence s’installait. Il n’a jamais été trop doué pour combler les silences pesants. Heureusement pour lui, Julien s’excuse de son croate. Faisant un signe de la main pour signifier que ce n’est rien, cela fait que Gae se replonge dans ses souvenirs. « Je sais ce que c’est. J’ai eu beaucoup de mal avec le Français quand je suis arrivé là-bas. Et puis, tu te débrouilles bien, on te comprend, c’est le principal. » C’est ce qu’on lui a dit quand il était en France. Son français n’était pas grammaticalement correct, mais il était compréhensible, donc c’était le plus important. Au départ, cela avait même fait rire Kat’ qui elle, le parlait couramment. C’est Julien qui le sort de nouveau de ses pensées. Relevant les yeux vers lui, Gaelan sourit et hoche positivement la tête. « Je suis entièrement d’accord. C’est différent mais en bien, bien sûr ! » Il a l’impression de s’embrouiller les pieds, mais pourtant, c’est vrai que c’est bien mieux. « Au moins, je vois à quel point tu es grand, ce qui n’était pas le cas sur les photos. » Riant légèrement à ce commentaire, Gaelan tapote doucement ses doigts sur la table. Observant Julien pendant quelques secondes, il est soulagé de voir que tout vient naturellement. Au moins, il n’a pas fui en voyant les tatouages qui ornent les bras et le cou de Gaelan, ce qui est déjà bien. « Alors tu t’habitues à la ville ? Avec ton si beau croate, ça doit être facile de te faire des amis non ? » Bien sûr qu’il le charrie un peu, mais il doute que Julien le prenne mal. Peut-être que finalement Heather a eu raison de l’inscrire sur cette application …

Revenir en haut Aller en bas

Je suis arrivé à Zagreb le : 09/06/2018 J'ai posté un total de : 312 kunas en banque. On me dit que : Henrik Holm Je crédite : Chouchou ♥ donc j'ai : Dix-huit ans. à : Dangerous | David Guetta La classe hein ! Côté cœur je suis : en couple avec : Gaelan Me, myself and i : + Jurèbe#2
+ Gaelien#2
+ Évent


Terminés :
Jurèbe#1
Jurèbe#1~Hot
+ Gaelien#1



Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
MessageSujet: Re: [Gaelien#1] Première rencontre   Mar 10 Juil - 16:30


Première rencontre.

T'es pas doué avec le croate, t'as encore besoin d'un peu de temps avant de pouvoir réellement pratiquer la langue sans hésiter entre deux mots. Et visiblement ça semble amuser ton ami que de voir combien tu galères avec sa langue natale, vous finissez de prendre vos commandes avec la serveuse tout à fait charmante et tu t'excuses auprès de lui pour ton faible niveau dans sa langue, un rapide mouvement de sa main suffit à te faire comprendre que ça ne le dérange pas et tu souris rassuré par sa compréhension à ton sujet « Je sais ce que c’est. J’ai eu beaucoup de mal avec le Français quand je suis arrivé là-bas. Et puis, tu te débrouilles bien, on te comprend, c’est le principal. » Tu souris face à ses mots et tu acquiesces. Oui. Tu te doutes bien qu'apprendre une langue est quelque chose de difficile, surtout le français. Toi-même cette langue tu la connais, tu l'as apprise avec ton ami Érèbe qui est français puis en vue de tes origines françaises ça te semble évident d'apprendre un jour la langue « Le français est une langue vraiment spéciale. Je l'ai apprise avec mon plus précieux ami et c'est clair que j'ai eu énormément de difficulté. Maintenant ça va, je comprends la langue. » Dis-tu en souriant à ton ami tout en posant tes yeux sur lui. Tu tentes de faire des efforts en lui parlant en croate, en vérité t'as plus de facilité à le parler plutôt qu'à l'écrire donc c'est vraiment plus simple pour toi d'être face à lui plutôt que face à ton iPhone.

Alors que vous discutez tu lui fais savoir que tu es vraiment heureux de le voir « Je suis entièrement d’accord. C’est différent mais en bien, bien sûr ! » Tu acquiesces vivement en souriant, tu as bien comprit ce qu'il voulait dire par là, c'est différent parce que là vous pouvez vous parler de vive voix, vous voir, éventuellement vous toucher, c'est plus simple que derrière un mobile où vous ne voyez pas forcément les expressions faciales de l'autre. Là c'est autre chose et c'est largement plus agréable. « Au moins, je vois à quel point tu es grand, ce qui n’était pas le cas sur les photos. » Tu ne peux t'empêcher de rire à sa remarque parce qu'il est vrai qu'on te fait très souvent la remarque comme quoi que tu es très grand. Souvent ça en étonne plus d'un de te voir parce qu'ils s'attendent à ce que tu sois tout petit et tout mignon alors qu'en fait tu fais le mètre quatre-vingt-dix donc oui clairement ça étonne. « Pendant un temps ma taille me complexait. J'avais énormément de mal à trouver des personnes compréhensives. Parce que même quand j'avais encore mon sexe de naissance disons que... Les gens avaient du mal à imaginer comment une femme pouvait être aussi grande... C'est assez difficile. Maintenant ça va. J'assume déjà un peu plus. » En même temps les gens trouvent toujours quelque chose à dire sur tout le monde et n'importe qui. Pour toi c'est ta taille, pour d'autres il s'agit de leur poids ou de leur couleur de peau. Pour le coup tu n'as pas ce soucis même si tu es blanc comme un cul personne ne t'a jamais emmerdé à ce sujet. « Alors tu t’habitues à la ville ? Avec ton si beau croate, ça doit être facile de te faire des amis non ? » Face à ses mots tu rougis tout en baissant la tête, il se fout très clairement de ta gueule et même si ça t'amuse pas mal ça reste la timidité qui l'emporte. « Et bien... Disons que c'est beaucoup plus difficile que je me l'étais imaginé. Mais ça va j'ai quelques personnes autour de moi donc c'est mieux que rien je pense ! » Tu souris en sentant la gêne s'envoler, ce n'était pas méchant, c'était juste une moquerie gentille sans aucune trace de méchanceté dedans. Du coup tu te détends tout en posant tes yeux sur lui.

Tu le dévisages longuement en te mordillant la lèvre, il est beau, vraiment très beau et tu te surprends à trouver ses tatouages d'autant plus agréables. Oh tu les as toujours beaucoup aimé ses tatous mais là c'est encore autre chose. Disons que ça lui donne vraiment un style très à part, bien à lui et tu trouves que c'est très agréable à regarder. « Pardonne moi... Je me perds sur tes tatous... J'en ai rarement vu autant sur une personne et ça me plaît assez. » Dis-tu en rougissant tandis que tu baisses les yeux trop intimidé par sa personne pour oser le regarder réellement droit dans les yeux comme tu le faisais précédemment...
Gaelan & Julien

BlondieNate
Revenir en haut Aller en bas

Je suis arrivé à Zagreb le : 13/06/2018 J'ai posté un total de : 51 kunas en banque. On me dit que : Andy Biersack. Je crédite : Blondienate (avatar), Ilyria (gif). donc j'ai : 27 ans. à : Trešnjevka. La classe hein ! Côté cœur je suis : Célibataire endurci. Me, myself and i : Gaelien



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Gaelien#1] Première rencontre   Mar 10 Juil - 22:01


Première rencontre.


Gaelan trouve ça réellement mignon la façon dont Julien hésite entre deux mots. D’ordinaire, il ne fait pas véritablement attention à la façon dont les autres s’expriment. Ce n’est pas ce qu’il préfère de toute façon. Mais avec le jeune-homme, tout est différent. Il fait attention à des signes, que chez les autres, il ne verrait pas. Comme la manière de se tenir, la manière de parler, de fixer l’autre. Tous ces petits détails, que Gaelan apprécie encore plus en vrai que derrière son mobile.  Répondant qu’il comprend tout à fait, le brun se souvient combien s’était dur d’apprendre la langue française. Pendant un moment, il avait même pensé à abandonner. Mais finalement, il avait réussi.  Souriant, Gaelan hoche la tête. « Spéciale et compliquée si je peux me permettre. Mais oui, j’ai réussi à l’apprendre lorsque … lorsque j’ai eu un peu de temps entre mes études. » Gaelan n’a jamais parlé de son séjour en prison avec Julien. Un peu comme s’il avait honte. Ce qui n’est pas totalement faux. Et il ne sait même pas s’il arrivera un jour réellement à avouer qu’il a passé un an derrière les barreaux, après avoir tabassé un mec qui se foutait de lui. Alors que toute cette histoire avait commencé avec un pari débile au plus haut point …

Heureusement pour lui, Julien ne semble pas avoir remarqué l’hésitation qui perçait dans la voix de Gaelan. Ou alors, il n’a pas relevé, ce que le croate est plutôt soulagé. Ce n’est pas le lieu, ni le moment, ni même l’envie, d’en parler. Confirmant que c’est différent, Gae ne dit pas combien ça lui fait plaisir. C’est tellement plus plaisant de le voir là, en face de lui, plutôt que de le voir derrière un écran. Après cette journée, quelque chose dit à Gaelan qu’il aura du mal à se contenter de conversation d’écran à écran. Alors pour ne pas sortir une ânerie pareille, le croate commente la taille qui est en soit, différente que sur les photos. Ce qui fait rire Julien et Gaelan en même temps. Un son mélodieux, il faut bien l’avouer. Ecoutant, c’est vrai qu’il a du mal à s’imaginer une femme aussi grande. Après, il faut de tout pour faire un monde. « Au moins, tu n’aurais pas eu besoin de porter des talons, qui soit dit en passant, est très désagréable. J’ai dû en porter pour un pari, plus jamais merci ! Mes baskets ou rangers sont mes meilleures amies à jamais. » Riant doucement, Gaelan reprend son sérieux. « Mais oui, je comprends que tu es complexé. Mais tu n’as aucune raison. Vraiment. » Pendant une fraction de seconde, Gaelan avance sa main comme pour attraper celle de Julien. Mais il se ravise et la pose devant lui. Préférant changer de sujet, il l’interroge sur son adaptation en ville, le charriant un peu. Une rougeur apparait sur le visage de Julien et pendant une seconde, Gaelan s’en veut, même s’il trouve ça plutôt mignon. Mais il l’a sûrement mis mal à l’aise et ce n’était absolument pas le but voulu. Au moment où il s’apprête à ouvrir la bouche, Julien lui répond quand même.  Hochant la tête, il ne préfère ne rien répondre. C’est vrai que c’est toujours mieux d’avoir peu de personne, mais que ça soit des personnes de confiance. Surprenant Julien qui l’observe, Gaelan ne fait aucun commentaire. Au contraire il trouve ça … adorable.  Surtout avec la gêne qui s’affiche sur son visage par la suite. S’ils n’étaient pas dans un lieu public, Gaelan lui aurait sûrement attrapé la main pour le rassurer. Mais il n’en fait rien, les démons du passé étant toujours bien présents. « Oui j’en ai assez …. Mais ils sont importants. Un rappel du passé, si tu vois ce que je veux dire ? Mais je suis content que ça te plaise. En réalité, j’avais un peu peur que ça te fasse … fuir ? » Il cherche ses mots. Au même instant, la serveuse arrive avec leur pâtisserie et leur boisson. La remerciant, Gaelan lui dit qu’il payera après. Puis il se tourne vers Julien, lui souriant doucement. « Tu me diras comment tu trouves ces pâtisseries. Les meilleures de la ville à mes yeux. »
Revenir en haut Aller en bas

Je suis arrivé à Zagreb le : 09/06/2018 J'ai posté un total de : 312 kunas en banque. On me dit que : Henrik Holm Je crédite : Chouchou ♥ donc j'ai : Dix-huit ans. à : Dangerous | David Guetta La classe hein ! Côté cœur je suis : en couple avec : Gaelan Me, myself and i : + Jurèbe#2
+ Gaelien#2
+ Évent


Terminés :
Jurèbe#1
Jurèbe#1~Hot
+ Gaelien#1



Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
MessageSujet: Re: [Gaelien#1] Première rencontre   Mar 10 Juil - 22:27


Première rencontre.

Vous parlez des langues en général qui sont difficiles pour voir à apprendre ou à écrire pour toi il s'agit plutôt du croate et pour ton ami en face de toi c'est le français. Comme quoi là-dessus vous êtes différents. Toi tu n'eus pas trop de difficultés à apprendre le français vu que Érèbe est français il a su t'apprendre sans trop de difficultés la langue et étant intelligent tu as réussi à apprendre vite. Mais croate tu as énormément de difficultés du coup la plupart du temps tu écoutes plus souvent les gens que tu ne leur parles. T'as souvent cette peur de te tromper dans un mot et du coup de passer pour un idiot par conséquent c'est plus simple pour toi de te taire et d'écouter plutôt que d'ouvrir la bouche. D'autant plus que les gens peinent à te comprendre avec ton accent donc ça rend la tache encore plus difficile. « Spéciale et compliquée si je peux me permettre. Mais oui, j’ai réussi à l’apprendre lorsque … lorsque j’ai eu un peu de temps entre mes études. » Tu acquiesces en entendant ses mots puis tu souris, tu vois bien qu'il ne te dit pas tout mais tu juges que ce n'est pas le moment idéal pour lui demander de t'en dire plus sur lui, tu le laisses donc faire les choses comme il le sent plutôt que de lui imposer de te parler, de toute façon tu n'es pas comme ça « c'est toujours plus simple d'apprendre une langue quand tu vis dans le pays où est parlé cette fameuse langue. Mais oui effectivement le français c'est particulier et très difficile, les français ils sont du genre à se prendre la tête pour pas grand chose, ils utilisent pleins de mots différents qui veulent tous dire la même chose... Ils ont des expressions assez impressionnantes. Enfin. C'est pareil de partout naturellement mais... Eux disons que ce sont ceux qui se prennent le plus la tête avec leur langue. » Dis-tu en ricanant, ce n'est pas méchant ce que tu dis, pas du tout même, c'est juste une constatation que tu t'es fait tout seul face à la langue et la mentalité des français en général.

Après quoi vous parlez de ta taille qui semble beaucoup impressionner Gaelan qui ne s'était pas franchement rendu compte de la taille que tu faisais à travers les photos que tu as posté sur Gindr. Au moins, tu n’aurais pas eu besoin de porter des talons, qui soit dit en passant, est très désagréable. J’ai dû en porter pour un pari, plus jamais merci ! Mes baskets ou rangers sont mes meilleures amies à jamais. » Tu ricanes face à ses mots tout en posant tes yeux sur lui en souriant largement « mes basket c'est toute ma vie. Même quand j'étais... Elle. Je ne portais pas de talons, ça ne m'intéressait pas du tout. J'ai toujours eu un style assez masculin mis à part que j'avais des cheveux blonds assez longs mais je ne me maquillais pas. Un coup je me suis coupé les cheveux courts au début de mon adolescence mais ça s'est mal passé. Mes géniteurs n'ont pas appréciés du tout. » Tu décides néanmoins de ne pas t'étendre sur le sujet, tu n'as que peu parlé d'eux avec Gaelan du coup le brun ignore concrètement tout ce que tu as pu vivre au cours de ta vie. Il ne sait pas que tu as été rejeté toute ta vie. Par contre tu lui as confié n'être plus en contact avec eux et ne plus vouloir en entendre parler. « Mais oui, je comprends que tu es complexé. Mais tu n’as aucune raison. Vraiment. » Tu souris face à ses mots tandis que tu vois qu'il avance légèrement sa main vers toi pour au final se raviser et la laisser posée devant lui, du coup tu avances ton bras et poses ta main sur la sienne en souriant. Un geste tendre juste pour lui faire comprendre qu'il peut se lâcher avec toi et que tu ne le juges pas.

Durant de longues secondes tu restes là ainsi sans parler en te contentant de le fixer en souriant détaillant chacun de ses tatouages avec une curieuse attention quand soudain tu te rends compte qu'il a réalisé que tu le matais tu t'expliques donc en précisant que tu aimes ses tatouages « Oui j’en ai assez …. Mais ils sont importants. Un rappel du passé, si tu vois ce que je veux dire ? Mais je suis content que ça te plaise. En réalité, j’avais un peu peur que ça te fasse … fuir ? » Tu fronces les sourcils face à ses mots parce qu'à vrai dire tu es étonné. « Je n'aurais jamais fuis face à tes tatouages parce que justement tes tatouages font qui tu es... Et je considère que c'est important de laisser une marque d'une façon ou d'une autre face à notre passé. Certains s'amusent à graver sur un arbre les initiales d'un être aimé et d'autres comme toi et moi préfèrent ne pas abimer la nature et graver dans la peau notre passé. Pour moi c'est le mieux. Donc oui j'ai un tatouage moi aussi. Le symbole trans sur mon torse. » Tu dis en souriant tout en posant tes yeux bleus sur lui tandis que la serveuse revient vers vous et dépose vos commandes devant vous, vous la remerciez alors qu'elle s'éloigne de vous puis tu relâches la main de ton ami avec une certaine tristesse. « Tu me diras comment tu trouves ces pâtisseries. Les meilleures de la ville à mes yeux. » Tu acquiesces alors tout en reniflant ton dessert le tout en souriant « je peux déjà te dire que ça sent super bon. » Que tu dis en souriant tandis que tu découpes un morceau de tarte puis tu le portes à tes lèvres. Le goût est divinement bon et un léger gémissement s'échappe de tes lèvres. Quand tu eus terminé ta bouchée tu poses tes yeux sur ton bel ami « c'est vraiment bon Gaelan ! J'adore ! » Pour le coup tu ne regrettes pas d'être venu ici avec lui parce que non seulement c'est bon mais en plus tu es avec un type extrêmement sympa et vraiment beau, oui il te plaît et tu as du mal à cacher ton attirance pour lui tout comme ton intérêt...
Gaelan & Julien

BlondieNate
Revenir en haut Aller en bas

Je suis arrivé à Zagreb le : 13/06/2018 J'ai posté un total de : 51 kunas en banque. On me dit que : Andy Biersack. Je crédite : Blondienate (avatar), Ilyria (gif). donc j'ai : 27 ans. à : Trešnjevka. La classe hein ! Côté cœur je suis : Célibataire endurci. Me, myself and i : Gaelien



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Gaelien#1] Première rencontre   Mer 11 Juil - 8:25


Première rencontre.


Le français a vraiment été compliqué à apprendre pour Gaelan. Mais bon, alors qu’il était derrière les barreaux, il a lu de nombreuses œuvres qui l’ont aidé à apprendre la langue. De toute manière, il n’avait rien d’autre dans un sens à faire. Il comprenait pourquoi il était là, dans cette situation. Mais ce qui l’a le plus énervé, c’est le fait que l’autre mec n’est rien pris. Après tout, c’est lui qui le provoquer jour après jour. Mais bon, tout ça appartient au passé maintenant, et cela ne sert plus à rien d’y penser. Hochant la tête face à la réponse de Julien, Gaelan est entièrement d’accord avec tout ce qu’il dit. Le français est vraiment compliqué. « Sans parler de leur conjugaison qui n’a aucun sens. » Il ne se souvient plus du verbe qu’il a eu beaucoup de mal à apprendre, sinon, il l’aurait cité pour exemple.

Changeant de sujet, la taille de Julien vient sur le tapis. C’est vrai qu’elle est impressionnante, mais ça ne dérange nullement Gaelan. Après tout, lui n’est pas petit non plus, même si du coup, il a trouvé plus grand que lui. Ecoutant sa réponse, les yeux du croate se portent immédiatement sur les cheveux du blond. Il a beaucoup de mal à les  imaginer longs … comme si, ce n’était pas Julien. Comme si c’était une autre personne. Non, il a trop l’habitude de le voir avec des cheveux courts, pour imaginer autre chose. « J’ai beaucoup de mal à t’imaginer avec les cheveux longs, pour être honnête. Je te préfère bien trop comme ça. » Riant légèrement, il se passe une main dans la nuque. « Pour ce qui est de tes géniteurs, au pire, on s’en fout, non ? » Gaelan ne veut pas s’étendre sur le sujet. Julien ne lui a parlé que très peu de ses parents, mais il a bien compris que ce n’était pas la peine. Un peu comme lui, avec son père en somme. Les parents sont un sujet sensible pour les deux, et Gae ne veut pas en parler, de façon à ne pas venir noircir le ciel bleu de leur journée. Aussi, le croate préfère rassurer Julien en quelque sorte, en lui disant qu’il n’a aucune raison de complexer face à sa taille. Il est très bien comme ça … du moins, aux yeux de Gaelan. Pendant une fraction de seconde, il avance sa main pour la poser sur celle du jeune-homme, mais il se ravise. Mais Julien le fait à sa place. Tout se fige à l’intérieur de Gaelan. Et bêtement mais discrètement, il cherche à vérifier que personne ne les observe. Ce petit geste attentionné ne le dérangerait pas … s’ils n’étaient pas dans un lieu public. Ne retirant pas sa main pour ne pas blesser Julien, il se concentre sur autre chose. Peut-être que si lui fait ça, les autres en feront de même ?

Aussi, Gaelan surprend Julien en train de le fixer. Il est content d’apprendre que ses tatouages ne font pas fuir Julien, même si en réalité, il avait un peu peur de ça. Après tout, il en a quand même un certain nombre, et il compte en refaire. Il faut simplement qu’il trouve le motif. Gaelan aime la façon dont Julien le comprend. Il n’y avait qu’Heather avant qui était comme ça … Et il doit bien avouer que c’est rafraîchissant d’avoir quelqu’un d’autre. Souriant, Gaelan lance un léger clin d’œil complice à Julien. « Mais tu ne m’avais pas dit que tu étais tatoué ! » Cela leur fait  un point en commun supplémentaire. La serveuse arrive pour leur donner leur commande, et Gaelan la remercie avant de lui signaler qu’il viendra payer plus tard. La main du jeune-homme quitte la sienne, et même si quelque part il en est soulagé, Gaelan ne peut s’empêcher de ressentir une certaine tristesse à perdre ce contact. Riant face à la réponse du blond, le croate est presque sûr que ça va lui plaire. Les pâtisseries ici sentent aussi bon, qu’elles sont bonnes. Attrapant sa cuillère, Gaelan n’a pas le temps de mettre un morceau dans sa bouche, que la pâtisserie de Julien a déjà fait son effet sur son palais. « Je vois ça. » Découpant un morceau à son tour, Gaelan l’avale et sourit. C’est vrai que ce sont les meilleures pâtisseries qu’il a goûté de toute sa vie. « Je suis content en tout cas d’être là avec toi. Même si ça va être dur de reprendre les conversations derrière nos écrans … enfin tu vois ? » Il n’a pas l’impression d’être très clair. Mais pourtant pour lui, les choses sont simples : il ne se voit pas repasser deux mois à lui parler derrière un écran, maintenant qu’il a fait sa rencontre et qu’il apprécie encore plus le jeune-homme. Avançant son assiette vers Julien, il sourit. « Tu veux goûter les pommes et caramel ? » Au moins, s’il revient un jour, ça lui évitera de le faire. Pendant une fraction de seconde, il se souvient qu’il avait fait ce geste avec Kat’. Secouant la tête, il cherche vraiment à oublier ces moments du passé. Surtout qu’il est en très bonne compagnie. Mais après tout, peut-être que ces souvenirs, sont le moyen de le punir pour le mal qu’il a fait ?

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Gaelien#1] Première rencontre   

Revenir en haut Aller en bas
         

 [Gaelien#1] Première rencontre

 Sujets similaires
-
» la première femme commandant d’un navire de la marine belge
» Centenaire de la première école Maria Montessori
» Une première Archéologique.
» Ma toute première collection MAC
» Première activité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit